Métamorphose – Dominique Capo

Des profondeurs les plus lointaines, des crevasses purulentes et nauséabondes, aux sommets les plus majestueux et les plus flamboyants, je parcours le monde à la recherche de celle qui a pris mon cœur. Moi qui ne suis qu’un humble parmi les humbles, je te cherche continuellement. Des Cités englouties d’Autrefois aux gratte-ciels luminescents, des sommets de l’Himalaya aux déserts de Gobi, des forêts les plus lointaines aux contrées les plus proches, je marche au-delà de cet Horizon nébuleux qui alimente ; cet imaginaire débordant qui me hante et surgit en moi indéfiniment.

Car, mon Aimée, tu es celle qui brûle mon âme et qui déchire mes pensées. Tu illumine mes jours et arpente mes nuits. Je te suis sur toutes les routes de la Terre. Conduis-moi au-delà des frontières de notre Univers ; emmène moi avec toi en ces lieux étranges et maudits qui nous sont, depuis toujours interdits. Et offre moi par ton regard, cette clef éphémère nous ouvrant les portes des ces rêves de jadis ; ces songes démesurés qui font de nous des Êtres Évolués partageant ces multitudes de Firmaments ; où Étoiles, Galaxies et Nébuleuses s’entremêlent jusqu’à en devenir Chaos permanent.

Et c’est par ce Grand Livre de la Vie au cœur duquel j’ai inscris ; ces quelques mots vantant mes désirs inassouvis ; que je poursuis cette aventure aux accords établis. Mais c’est aussi en me découvrant ainsi que je pérennise ce Destin d’itinérant ; par lequel je brise ce tabou imposant ; que je porte sur mes frêles épaules d’Implorant. Déchaînant cette folie qui me prend ; à chaque fois que mon Esprit décadent se tend ; en direction de celle qui chante ses mille clameurs dans le Vent. Où mes gémissements et mes hurlements sont les seuls cantiques sanglants que tu ressens ; dans ta chair la plus éclatante ; car engendrée en ces Temps où Cosmos et Êtres qui ont pour nom “Commencement” ; symbolisent à eux seuls ce frémissement dont nous sommes toi et moi les porteurs.

Dès lors, j’attends avec impatience cet instant générant ; ce bouleversement titanesque au cours duquel cités englouties d’Autrefois et gratte-ciels luminescents ; verront déferler cette Aube imposante ; qui accompagnera cette renaissance dont toi et moi mon Amour, nous sommes les manifestations les plus sidérantes…

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

30 vues
S'abonner
Me notifier pour :
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires