Meilleure que toi, dis-tu ?- Brahim Boumedien

Voilà  une question

À laquelle je réponds

Sans hésitation

Mais avec émotion

 

Rassures-toi ma belle

Je te reste fidèle

Un rêve si merveilleux

Est un cadeau  des cieux

 

La douceur du moment

Nous pousse au firmament

Profitons, profitons

Tant qu’il est encore temps

 

Nos mains qui frémissent

Par l’amour qu’elles tissent

Sur nos corps bien soudés

Sont maintenant rôdées

 

Surtout ne bouge plus

Car cet amour voulu

Est une récompense

Qui irrigue nos sens

Brahim. B

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

18 vues
Brahim Boumedien

Brahim Boumedien (279)

- Diplômé de l'Ecole Normale Nationale d'El-Harrach - Formateur (Education Nationale et Formation professionnelle) - Ancien professeur de Techniques de gestion et de Techniques d'Expression - Ancien professeur à l'ENNET - Ancien directeur de collège. S'occupe actuellement de recherche pédagogique (lutte contre l'analphabétisme, en particulier)
Site Web : http://pedagotec.e-monsite.com

S'abonner
Me notifier pour :
guest
4 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Invité
29 mai 2020 14 h 29 min

Bonjour Brahim,

Très beau poème étoilé !

Je me permets juste une pointe d’humour…
A ma première lecture j’avais omis le titre,
Et le sens de votre écrit avait une toute autre tournure.

Voilà une question
À laquelle je réponds…
… Rassures-toi ma belle
Je te reste fidèle.

Votre réponse ne sera pas suffisante mon ami,
Car quand une telle question est posée, il faudra encore quelques poèmes, pour que la bien-aimé, se sente, vraiment rassuré.

Mais le titre a toujours sa propre importance.

De mon erreur, je me suis bien amusé et je tenais à le partager avec vous.

Elea Engels * Chaperonrouge *
Membre
29 mai 2020 9 h 56 min

Un beau poème, fort et touchant. Bravo !