M’assoir pour boire l’espoir – ILEF SMAOUI –

 

M’assoir pour boire l’espoir

 

Je m’assieds au bord de l’aube

Je cherche Emna dans le globe

Le soleil me voit

S’lève pour moi

M’envoie un peu de sa chaleur

M’envoie un peu de sa douceur

 

Je m’assieds au bord du silence

Je laisse parler mes souffrances

Le mot sort

Hurle si fort

Ta princesse qui t’aime et adore

Ne veut pas que peine te dévore

 

Je m’assieds au bord de la rivière

Espérant la voir revenir en arrière

Le rossignol m’observe

Assise dans ma réserve

Il essaie de m’émouvoir

En me chantant l’amour et l’espoir

 

Je m’assieds au bord de mon cœur

Pour entendre EMNA ma jolie fleur

Aucun battement n’est sourd

Malgré mon chagrin si lourd

Car cœur ne s’vide jamais d’amour

L’amour toujours l’entoure

 

Je m’assieds au bord de la nuit

Je vois ma flamboyante étoile qui luit

Ses flammes pénètrent mon âme

Mon âme éblouie sourit se pâme

Dans un air d’paix je ferme paupières

Je dors dans l’éclat d’cette lumière

5 1 vote
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

21 vues
Ilef Smaoui

Ilef Smaoui (1)

Je m’appelle Ilef Smaoui née Gouiaa , dés mon jeune âge j’étais fort romantique , je buvais tout ce qui est poétique , j’ai commencé à écrire mes propres poèmes à l’âge de quinze ans , j’avais cet amour dans le sang …A vingt trois ans mère de deux enfants et une maitrise d’études supérieures à terminer je n’ai pas eu le temps d’écrire mais je continuais à lire énormément …J’ai eu mon troisième enfant je me suis oubliée complètement tout mon bonheur était de l’entourer étroitement …Le jour où il est parti en Russie pour faire ses études en pharmacie une partie de mon cœur était avec lui …Tellement chagrinée la plume a repris la poésie et le premier poème était pour lui …Puis je suis entrée dans le monde virtuel qui a ranimé mon réel , le cœur poète a commencé à décrire son arc-en-ciel et tout son essentiel ….

S'abonner
Me notifier pour :
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires