Alcool – Alain Salvador

Et si pour ne plus être seul,

Dans un grand verre de whisky,

J’ai envie de noyer ma gueule,

Viendras-tu avec moi l’ami ?

 

M’accompagner jusqu’aux abysses,

Dans une cuite mémorable,

Tous deux au bord du précipice,

Prêts à commettre l’irréparable.

 

À l’amitié trinquons en cœur,

Et si un verre c’est pas assez,

Pour oublier tous nos malheurs,

Nous boirons le flacon entier.

 

A . S.

5 1 vote
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

12 vues
Alain Salvador

Alain Salvador (255)

Je suis né en 1956, et ai toujours eu le goût pour l’écriture.
Cependant je n’ai fait aucunes études , ni de lettres ou autre chose de bien gratifiant.
Je n’ai qu’un CAP de mécanique en poche et ma vie passée en usine , ma famille avec mes trois enfants, font que depuis ma retraite, j’ai repris du temps pour me consacrer aux mots.
On pourrait dire de moi que je suis plutôt un autodidacte.
Les quelques personnes à qui je fais lire mes textes me disent que j’ai une facilité d’écriture.
A cela je leur réponds: ”ce n’est pas toujours si facile qu’il n’y paraît… ” Et pour l’orthographe, et bien je révise les règles…Il n’est jamais trop tard si l’on veut entreprendre quelque chose dans sa vie.

S'abonner
Me notifier pour :
guest
6 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Lucienne Maville-Anku
Membre
13 juin 2021 18 h 56 min

Je n’ai pas de commentaire.
Juste un conseil…
N’allez surtout pas au bord du précipice…

Colette Guinard
Membre
13 juin 2021 9 h 51 min

Nous noierons notre gueule ensemble ok! et ainsi oublierons nos malheurs et repartirons vers une vie plus belle! Blanche