L’Unique – Luc Harache

Ni le temps, ni l’espace et ni le mouvement

N’habitaient l’absolu de ce cercle éternel,

Avant qu’il ne connaisse un dysfonctionnement

Qui causa le Big Bang, et l’âge matériel !

 

Ainsi se termina le règne de l’Unique

Qui “cherche”, depuis lors, par la gravitation,

A “retrouver” l’état de son passé magique,

Qui n’était qu’harmonie, lumière et perfection !

 

Mais cet “espoir” est vain ! Le cosmos agonise !

Le chaos s’accentue, les étoiles s’épuisent,

Et l’unité perdue ne reviendra jamais…

 

C’est encore à travers l’art que se manifeste

Ce “désir” spontané qu’a l’entité céleste

De se “remettre” à l’heure où sa beauté chantait !

 

Extrait de mon troisième recueil de poèmes “La félicité”,

publié chez Chloé des Lys : http://www.editionschloedeslys.be

 

 

 

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

25 vues
Luc Harache

Luc Harache (30)

A 16 ans, je compose mon premier poème solide, « L’Ange ». Bachelier en 1983, je travaille actuellement aux Finances Publiques . Je suis l’auteur de trois florilèges :
« Les anges » édité chez Chloé des Lys (primé deux fois) ; « Le miraculé » aussi édité chez Chloé des Lys ; le dernier vient d’être publié par Chloé des Lys (prix Louis Bouilhet 2017). Le tout forme la trilogie sincère de ma vie sublimée . On peut se procurer les trois ouvrages, pour un prix modique, à l’adresse : http://www.editionschloedeslys.be

S'abonner
Me notifier pour :
guest
1 Commentaire
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
O Delloly
Membre
25 décembre 2018 0 h 28 min

joli style de sonnet, bien composé
quoique il y manque l’espérance ! Or de notre Temps il faut oser l’écrire même si difficlle à composer
sans l’espérance, le monde pleure, or la lecture de l’art comme par l’écriture doit faire rêver, espérer l’homme
pour que son coeur se pose et que sa vie au matin se révèle…. belle
Olivier