Longtemps est un instant – Ilef Smaoui

Longtemps est un instant

 

 Une année toute nouvelle

J’espère qu’elle sera sans chose cruelle

Et sans larmes torrentielles

 

Laisse ton cœur filmer ta joie

Toujours à chaque fois

Il en aura besoin dans le froid

 

Un instant s’estompe dans le jour

Une émotion reste pour toujours

Pour te parsemer d’pétales de velours

 

Scrute longtemps le ciel

Tu y verras ton étoile essentielle

Qui allume ton étincelle

 

Que cet an soit sans bagages lourds

Mais plein de santé de paix et d’amour

Et que ce virus s’en aille sans retour

 

La vie n’est qu’un moment du temps

Profite des fleurs de son printemps

Chéris tous les cœurs que t’aimes tant

 

Grave ton bonheur dans un vers

Tu le liras quand tout est à l’envers

Il sera ta chaleur dans dur hiver

 

La vie se plie au destin

On ne sait quand elle ferme son scrutin

Remercie le tout puissant chaque matin

 

Je le répète à la longueur

Cet immense merci dans le cœur

Présence a grande valeur

 

Une année qui commence

Je l’espère sans lance sans offense

Sans douleur ni petite ni immense

 

Peins ton sourire sur un tableau

Il sera ton gros lot

Si ce dernier se noie dans l’eau

 

La vie n’est qu’un instant

Respire ce qui t’est important

Ce qui te rend si content

 

Je suis triste mais ne cesse de souhaiter

Que vous soyez heureux en bonne santé

Et aussi revoir ZIZOU et KOUKOU cet été

 

Puisse deux mille vingt et un être soleil

Être plus doux que le miel des abeilles

Et vous offrir des corbeilles de merveilles

 

4.5 2 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

35 vues
Ilef Smaoui

Ilef Smaoui (1)

Je m’appelle Ilef Smaoui née Gouiaa , dés mon jeune âge j’étais fort romantique , je buvais tout ce qui est poétique , j’ai commencé à écrire mes propres poèmes à l’âge de quinze ans , j’avais cet amour dans le sang …A vingt trois ans mère de deux enfants et une maitrise d’études supérieures à terminer je n’ai pas eu le temps d’écrire mais je continuais à lire énormément …J’ai eu mon troisième enfant je me suis oubliée complètement tout mon bonheur était de l’entourer étroitement …Le jour où il est parti en Russie pour faire ses études en pharmacie une partie de mon cœur était avec lui …Tellement chagrinée la plume a repris la poésie et le premier poème était pour lui …Puis je suis entrée dans le monde virtuel qui a ranimé mon réel , le cœur poète a commencé à décrire son arc-en-ciel et tout son essentiel ….

S'abonner
Me notifier pour :
guest
3 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Plume de Poète
Administrateur
3 janvier 2021 10 h 14 min

Merci Ilef pour tes partages poétiques que nous découvrons quotidiennement depuis bien des années.
Malgré les circonstances, je te présente mes voeux les meilleurs pour cette nouvelle année, sachant que l’espoir peut parfois faire des miracles…
Merci de te fidélité et de nous faire partager tes mots et tes maux qui eux aussi peuvent parfois apporté un peu de réconfort dans son coeur.
Avec mes amitiés sincères,
Alain