Liberté, égalité, fraternité – Martial Havel

La liberté, vous y croyez ?
Au jour de la naissance, les jeux sont faits.
L’un est riche, l’autre n’a rien.
Jusqu’au bout, chacun gardera sa place
Et sa puissance ou sa naïveté.
La liberté n’existe pas.

Et l’égalité vous y croyez ?
Au jour de la naissance, les jeux sont faits.
L’une est belle, l’autre n’a rien
Et c’est irrémédiable, définitif.
L’égalité n’existe pas.

Et la fraternité, vous y croyez ?
C’est le mot le plus difficile
Inscrit sur le fronton de nos mairies.
Liberté, égalité, nous ne pouvons rien faire,
Mais fraternité, nous devons la vivre

Face à chaque être humain,
Qu’il soit beau ou laid,
Dans son corps ou son âme,
Qu’il soit riche ou pauvre,
Dans son cœur ou ses biens.

Liberté, égalité, nous ne pouvons rien faire,
Mais fraternité, tentons de la vivre.

.

©Martial Haven – 01/11/2018

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

29 vues
Martial Havel

Martial Havel (45)

Après avoir connu plusieurs vies, d'abord à Paris, dans ma jeunesse, puis comme officier de marine sur de gros pétroliers, dans le Médoc ensuite, en qualité de fonctionnaire puis de chef d'entreprise, j'ai posé définitivement mon sac à La Rochelle, lorsque j'ai pris ma retraite.

Marié, père de famille, divorcé, j'ai connu longtemps la solitude avant de retrouver la joie de l'amour. A proximité de la mer dont je ne peux me passer, entouré de nombreux amis, j'ai rassemblé dans un premier recueil intitulé "Ebauches" des poèmes écrits au cours des dernières années. Ces textes parlent de l'océan, de la solitude, de l'amour et sont agrémentés de quelques fantaisies sur des sujets divers.

S'abonner
Me notifier pour :
guest
8 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Anne Cailloux
Membre
3 novembre 2018 14 h 04 min

Bel article
vous avez raison, la liberté se paye cher, même si nous ne l’aurons jamais
.Anne

Hubert-Tadéo Félizé
Membre
2 novembre 2018 20 h 06 min

Tout dépend comment on entend la liberté. En ce qui concerne l’égalité, on sera toujours l’égal d’un autre dans la mort ou au moment de partir. La fraternité, celui qui la veut, l’obtient. Un sujet fort bien entretenu en vers et amené avec justesse, cela porte à débat. Et ce débat là, il y a de quoi écrire et discuter longtemps autour d’une table pour une soirée à thème. Merci pour le partage.

Christian Satgé
Membre
2 novembre 2018 18 h 45 min

Belle des Bois a très bien résumé ma pensée mais le sujet évoqué ici mérite qu’on fasse couler encore beaucoup d’encre pour que de mots sur le papier ils deviennent une réalité sur laquelle il ne faut pas s’endormir : égalité et liberté sont un combat quotidien, fraternité un devoir trop souvent oublié quand l’opulence – et la paresse de cœur qui va avec – nous vient…

Invité
2 novembre 2018 18 h 42 min

Depuis l’histoire de l’Humanité les inégalités sociales existent, c’est à nous de faire notre propre chemin,car nous sommes toujours seuls. La liberté s’acquiert dans notre travail.La fraternité, je me demande encore si cela existe, quand on voit la jalousie et la méchanceté .