Les os frileux – Fattoum Abidi

Les os frileux

Retiennent la respiration,

La neige gèle leur station,

L’esprit est furieux.

 

Les sans domicile fixe

Leurs têtes ont peur, refusent  de voir la silhouette

 De la mort circuler,  leurs corps

S’entassent sous le toit de carton mobile.

 

Les os frileux

Guettent une soupe chaude

Des charitables cœurs,

Passant par là l’espoir réchauffe les âmes.

 

Les misérables tremblent,

Leurs tripes chantent

Une comédie noire,

Leurs yeux pleurent un destin cruel.

 

© Fattoum Abidi  1.2.2019

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

27 vues
Fattoum Abidi

Fattoum Abidi (1)

Après des études universitaires en philosophie à Tunis et en littérature française à la Sorbonne Paris IV, Fattoum Abidi, Tunisienne d’origine, est aujourd’hui fonctionnaire à la télévision.
Depuis l’âge de 14 ans, elle aime écrire et peindre. Elle a d’ailleurs trois romans à son actif en cours d’achèvement. Et elle prépare ses expositions personnelles de peinture dans l'art contemporain. Et elle a participé dans des e books de poésie avec des poètes de tous les coins du monde suite à des concours de groupes sur facebook

2 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Christian Satgé
Membre
1 février 2019 20 h 35 min

Merci de garder l’œil ouvert et la plume en alerte pour nous parler du monde comme il ne va pas…