Les graines de doute – Lazhar Djaballah.

Les graines de doute.
Les graines de doute m’habitent.
Vu l’enlisement d’un pouvoir en déficit
Qui va surement faire faillite.
N’ayant de son peuple aucun mérite.
Le pays,c’est l’oligarchie qui l’agite
Comme une soupe dans une marmite.
Elle s’incline complaisamment et félicite
Le pouvoir, soutenu par elle, qui l’abrite.
Quand le satellite perd son orbite.
Nul ne peut déterminer son site.
Si les autorités d’un état sont maudites
Toute la nation risque d’être détruite.

.

Lazhar ben Lamine Djaballah.
Touggourt.Algérie.
09.07.2018.
Poète des Oasis.

 

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

12 vues
Lazhar Djaballah

Lazhar Djaballah (66)

Je suis poète amateur. Amoureux des vers. Les miens sont un peu sous la hauteur. Je lis les romans et les œuvres littéraires J'aime beaucoup les fleurs, Les jolies filles aux beaux yeux verts, Les brunettes charment mon cœur. J'aime les voyages et l'amitié sincère. J'habite au milieu des grands déserts. Dans les oasis au climat sec et chaleur. El-Oued et Touggourt, mes villes chères. J'étais élève et maintenant professeur. Quand j'était enfant,j'avais tant souffert, Des séquelles d'une médicale erreur. Je claudique par un steppage sévère. Une paralysie des membres inférieurs. Ma chère mère existe après cher père. Mes quatre beau-gosses sont rêveurs. Moi et mon épouse,nous sommes fiers. Je suis citoyen respectant les valeurs. Ni riche ,ni pauvre,mais j'en suis fier. Musulman,croyant,n'ayant pas peur. De ceux sous-estimant mes caractères. Lazhar ben Lamine Djaballah. Touggourt.Algérie. Poète des Oasis.

S'abonner
Me notifier pour :
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires