Les amis de la télé – Jean-Marie Audrain

Jeudi soir au Grand échiquier

A l’ami Gorges, à l’ami Georges

Jacques Chancel a demandé

A Georges Brassens de se livrer.

 

« Dîtes à tous nos auditeurs

Oh ! l’ami Georges, Oh ! l’ami Georges

Parmi toutes les qualités

De vos amis, sans hésiter,

Votre qualité préférée ».

 

Et l’ami Georges de rétorquer

« Je peux le déclarer sans honte

Des qualités de mes amis

Celle que je préfère, celle que je préfère,

C’est bien leur présence, pardi. »

 

Lundi soir au Passage des arts

A l’ami Pierre, à l’ami Pierre

Claire Chazal osa quémander

A Pierre Palmade de se confier.

 

« Dites à nos téléspectateurs

Oh ! l’ami Pierre, Oh ! l’ami Pierre

Parmi toutes les qualités

De tous les proches de votre troupe

Votre qualité préférée. »

 

Et l’ami Pierre de s’élancer

« Je dirai sans tournicoter

Des qualités de mes troupiers

Celle que je préfère, celle que je préfère,

C’est l’empathie à mes soucis. »

 

Le dimanche à l’Ecole des fans

Au petit José,, au petit José,

Jacques Martin riait d’inviter

Le petit Gonzalez à parler.

 

« Dis à tous ceux qui nous écoutent

Oh ! petit José, Oh ! petit José

Dans tout ce que maman sait faire,

Dans tout ce que tu reçois d’elle

Quelle est la chose que tu préfères. »

 

Et le petit José d’oser

Se lancer sans même hésiter

« Dans tout ce que maman me donne

Ce que que je préfère, ce que je préfère,

Sont ses gâteaux et ses baisers. »

4 3 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

13 vues
Jean-Marie Audrain

Jean-Marie Audrain (329)

Né d'un père musicien et d'une mère poètesse, Jean-Marie Audrain s'est mis à écrire des poèmes et des chansons dès qu'il sut aligner 3 mots sur un buvard puis trois accords sur un instrument (piano ou guitare). À 8 ans, il rentre au Conservatoire pour étoffer sa formation musicale.
Après un bac littéraire, Jean-Marie suit un double cursus de musicologie et de philosophie à la Sorbonne.
Il se met à écrire, dès cette époque, des textes qui lui valurent la réputation d’un homme doublement spirituel passant allègrement d’un genre humoristique à un genre mystique. D’ailleurs, il reçut de la SPAF (Société des Poètes et Artistes de France) un grand diplôme d’honneur en ces deux catégories.
Dans ses sources d’inspiration, on pourrait citer La Fontaine, Brassens et Devos.
Lors de la naissance du net, il se prit à aimer relever les défis avec le site Fulgures : il s’agissait de créer et publier au quotidien un texte sur un thème imposé, extrêmement limité en nombre de caractères. Par la suite il participa à quelques concours, souvent internationaux, et fut élu Grand Auteur par les plumes du site WorldWordWoo ! .
Il aime également tous les partenariats, composant des musiques sur des textes d’amis ou des paroles sur des musiques orphelines. Ses œuvres se déclinent sur une douzaine de blogs répartis par thème : poésie, philosophie, humour, spiritualité…sans oublier les Ebulitions de Jeanmarime (son nom de plume). Un autre pseudo donna le nom à son blog de poésies illustrées : http://jm-petit-prince.over-blog.com/
Pendant longtemps il a refusé de graver des CD et d’imprimer ses œuvres sur papier, étant un adepte du principe d’impermanence et méfiant envers tout ce qui est commercial.
Si vous ne retenez qu’une chose de lui, c’est que c’est une âme partageuse et disponible.

S'abonner
Me notifier pour :
guest
11 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Etienne Audrain
Membre
2 novembre 2020 21 h 34 min

C’est la poésie du coeur qui s’exprime! Mais n’attendons pas de passer à la télé pour dire à nos proches combien on les aime…

Lucienne Maville-Anku
Membre
2 novembre 2020 20 h 24 min

Très beau et parlant ce texte qui chante avec son jeu de répétitions et de rimes qui ne lassent pas. J’aurais aimé écouter la musique du rythme qui l’habille. :)

Je retiens des ingrédients essentiels : présence, empathie, gâteaux et baisers qui ont ce point en commun, d’être des “composants chauffants”, pour ainsi dire.

Dercourt Laure
Dercourt Laure
Invité
2 novembre 2020 18 h 53 min

Les mots dit avec le coeur, à la fin, il n’y a pas plus beau que l’amour de ses enfants. Tout simplement, magnifique !!

Hélène-Marie
Invité
2 novembre 2020 16 h 18 min

Pour une fois que la télé nous fait du bien et nous rajeunit ! La poésie du prime-time !

Gilles Lafleurquirime
Membre
2 novembre 2020 9 h 17 min

Joliment interpréter dans la douceur de la boite a images.

Grant Marielle
Invité
2 novembre 2020 9 h 00 min

Ce beau poème montre bien que même chez les gens célèbres, ce sont les qualités du coeur qui ont la plus grande valeur!