Le sagittaire féerique – Bizheng Gerber

Le sagittaire féerique 

pour arquer sa balustrade 
un balcon provoque le bleu marine

de leur bondissante récurrence 
par-dessus l’étoilement qui sille 
des dauphins l’ajourent 

enclosent la liqueur nauséeuse 
houlée par un corps lacunaire 

ravissent les oiseaux des voilages 
qui neigeaient leur essor 

une nageoire de drap 
blessée d’entrebâillure
affirme la plongée 

et déjà découpeurs de la vitre 
qu’un globe safrane 
ils ne s’éteignent pas
ainsi dardés dans l’abysse nocturne

.

©Leukaima Poetik – 15/08/2018

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

20 vues
Leukaima

Leukaima (4)

... À quel moment ce nom de leukaima se lia-t-il à mon être, jusqu'à éteindre celui que m'avaient donné ceux dont je naquis charnellement?... Le moment de renaître de poème... Ce sont des racines grecques qui disent "brillant" et "sang"... Le sang qui brille, le sang qui luit, le sang qui éclaire. A la lueur de ce carminé flambeau, les tableaux, les choses, les créatures qui m'environnent paraissent non plus dans leurs bornes navrantes, mais au sein de la continuelle et kaléidoscopique Métamorphose du monde... mon sang ainsi allumé de cercler le temps en l'instant plus dense, les révèle à leurs essences poétiques... Je suis la jeune leucémique des lisières, dont l'allure odysséenne et frêle n'est jamais entièrement dans le réel ni jamais entièrement dans le rêve...

S'abonner
Me notifier pour :
guest
1 Commentaire
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Plume de Poète
Administrateur
20 août 2018 16 h 41 min

Bonjour,
Merci pour vos partages poétiques !
N’oubliez pas d’ajouter votre photo ou avatar représentatif sur votre profil membre afin que les lecteurs, visiteurs et membres puissent mieux vous apprécier.
Cette présentation s’affiche sous tous les textes que vous publiez depuis le site dans la rubrique « A propos de l’auteur ».
Je reste à votre écoute si besoin.
Bien à vous,
Alain