Le désastre – Plume Rebelle

LE DÉSASTRE….
c’est une idée dans la pensée
entre le futur et le passé
sans appas un prison a volonté
juste une idée…
le vent mugissait …
.la pluie le froid rigoureux
les murs et plafond qui pleuraient
le nettoyage …le lavage spontané des ruelles
la calomnie de nature peu calé
amène le pégase en flambeaux successifs
pluie …orage….froid rigoureux
j’ai espérée que l’idée a disparus
dans l’enfer d’oublie…..
en me laissant tranquille…
sans déchirer mes nuits…
pour une idée…
j’ai quittée mon refuge…
en échange résidence douloureuse…
sur des frontières sombre et le nerprun piquant
dans le monde de solitude éternel..
des villes sans lumière …le silence douloureux..
sans patrie ….
je recouvre le ciel…..
les plantes rampantes sont mon lit
en broutons les souffrances…
l’humiliation et l’indignité….
pour une idée…..
sans contrôler mes pas….au fond d’une rue
j’ai abandonnée mes roses et mes chats…
au hasard……
comme les feuilles d’automne…
moi ….j’ai rien fait que rester spectatrice…
sans volonté applaudissant mon échec….
sans réaction que des sensations de peine
mes stupides larmes interrompant ma parole
pour une idée….
mes beaux chats entre les mains de mes ennemies…
sans défense…..
dans un marché je les ai conduit au grand marché
a vendre sans prix…..
inconditionnel entre les mains de commerçant rasoir
j’ai tirée mes faiblesses ;
d’une réaction des deux pas
a mon chemin des passagers …
de témoignage incompris…
jugeant par escroc rie….
les comparses de film d’injustice
éditer par la société….
des insultes…..des craches…..méprises ….vulgarité..
ce qui tranche mon âme ….les petites regardes
sans un mot…
j’ai découpée mon corps en morceaux
partager sans pitié…a gauche et a droite…
en supportant le vide sans âme …sans cœur..
la foret de nerprun nocturne….de l’ herbes sauvages
pour une idée ;j’ai acceptée la transformation

1 1 vote
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

16 vues
Khadija Elbahar (plume de marin)

Khadija Elbahar (plume de marin) (93)

Je suis Khadija Elbahar mon réel nom,.....ma plume c'est 'plume de marin, j'ai commencé a écrire , à l'âge de 13 ans .de la poésie en arabe. Je fais aussi des illustrations par PC ,qui traduit mes pensées suspendues . Dans ma scolarité j'étais scientifique,mais mon amour à la littérature m'a poussé de combattre ,et chercher aussi lire aux grands poètes .....
je suis née à Fès et mes études aussi,et j'ai connu le monde de vêtement ,le modélisme ,j'ai un diplôme ''technicienne en confection''aussi.j'adore la langue de Molière .Mon débuts étais sur des groupes Facebook,et sur plume de poète ,que j'aime beaucoup ,sur site Liguesdes poètes,ainssi que j'ai participé aux compétitions Wolf Word wooh,la plume pour moi c'est l'amie ,le frère ,la mère intime,qui traduit les cruautés que j'ai passé.et le son que je veux qu'il atteint les ouïes de l'autre. J'ai une chaîne youtube porte mon pesudo,et une participation dans les festivals de Blues avec l'artiste Christian Édziré Quesnes ,par la poésie morceau de pain ,traduite à l'arabe .Merci aux personnes qui me lisent et m'encouragent toujours .merci beaucoup au site' Plume de poète',mon beau refuge que j'aime.
Je suis née le 04/03/1968 à Fès.maintenant je réside à Rabat.

S'abonner
Me notifier pour :
guest
2 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Georges Roda-Gir
Membre
20 juin 2017 9 h 43 min

Bonjour
Je trouve votre poème très émouvant,emprunt d’une profonde sensibilité.C’est un regard sur vous-même très intense.Peu de personne savent le faire.Cet exercice poétique est superbe!!!! Merci pour ce partage.

O Delloly
Membre
19 juin 2017 23 h 12 min

Khadija merci pour le partage de votre ressenti
(cependant, je vous conseille de le reprendre pour en corriger les quelques
fautes… Cela permettrait une lecture plus continue ! Sur ce site, l’aide existe)

merci pour ce courage de vous être exprimée !

Oliver