Le cruel réveil – Yann-Jakez

Le cruel réveil.

L’ombre d’un passé ressurgit par accident,
Sombre dortoir de lies en somnolences…
Tant de douleurs étouffées en dedans,
Plongent son cœur dans de froids silences.

Dans ses longues nuits au Finistère gris,
Esseulé, dans cette anonyme multitude.
Des Ombres noires, aux tristes attitudes,
La mémoire réveille à nouveau leurs bruits.

De ses pauvres yeux bleus qui s’éteignent,
Ne restent que le ressentit de ce temps maudit.
Submergées de larmes, de honte et de haine,
Son grand cœur grimace d’être devenu si petit.

Saine résilience mais reste la lueur de l’Ombre…

© – 2018 – YJAL

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

179 vues
Yann-Jakez

Yann-Jakez (44)

Mes premiers poèmes basés pour l’instant sur mon enfance bien trop gâtée et sur les aléas de ma vie qui en ont découlé.

Cependant la poésie semble me permettre de trouver une voie exutoire et une lumière vivifiante.

« Écrire ce que l’on a jamais osé dire, décrire ce que l’on aurait jamais du avoir à subir »

S'abonner
Me notifier pour :
guest
3 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Anne Cailloux
Membre
10 septembre 2018 21 h 50 min

Beau texte malgré cette souffrance.
Anne

Plume de Poète
Administrateur
25 août 2018 6 h 57 min

Merci pour cette belle introduction poétique !
Nous avons hâte de découvrir vos autres textes.
Bien à vous,
Alain