Le courage – Fattoum Abidi

Le courage

Tient la main des malades

Souffrants, les maux

Sont embêtants

Et les mots observent,

Leur papier triste et inquiet.

 

La plume devient muette

Devant la douleur intruse,

Des amis précieux : leurs âmes

Sont prises par la silhouette hallucinée ;

Les  fantômes des ténèbres veulent

Tuer  à  feu doux les êtres chers.

 

Mais ces fantômes par magie deviennent

Des fées qui guérissent les corps soufflants ;

L’émotion triste est soulagée,

L’inquiétude allume la flamme de l’espoir,

Les malades sourient à la joie  qui arrive

Sur les pointes des pieds ; elle chuchote : Positivez.

 

Le courage

Tient la main des malades

Qui sont guéris de la maladie

Atroce, la muse met une musique

Entrainante et on danse

La réussite de la vie sur la mort imaginaire.

 

Les oiseaux qui sont perchés

Sur l’arbre du destin, sautent

De joie et ils viennent

Joindre le dancing de la vie,

Un pas en  avant, un pas en arrière

Allez, on danse la belle mélodie.

 

© Fattoum Abidi

13.6.2017.

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

3 vues
Fattoum Abidi

Fattoum Abidi (1)

Après des études universitaires en philosophie à Tunis et en littérature française à la Sorbonne Paris IV, Fattoum Abidi, Tunisienne d’origine, est aujourd’hui fonctionnaire à la télévision.
Depuis l’âge de 14 ans, elle aime écrire et peindre. Elle a d’ailleurs trois romans à son actif en cours d’achèvement. Et elle prépare ses expositions personnelles de peinture dans l'art contemporain. Et elle a participé dans des e books de poésie avec des poètes de tous les coins du monde suite à des concours de groupes sur facebook

S'abonner
Me notifier pour :
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires