Le corps sensible – Fattoum Abidi

 

Le corps sensible

 

Le corps vêt d’une brise nocturne,

Se réjouit d’une caresse sensationnelle,

La vie sourit à la silhouette du bonheur,

La montagne laisse danser ses fleurs,

Laisse valser ses fleuves rêveurs.

Et couve de joie ses tourtereaux chanteurs.

 

L’âme songeuse

 

Elle regarde l’horizon où apparaissent

Des marguerites de la prairie des songes,

La brume se dégage du dos de la cime,

La houle se repose entre les vagues

Sereines, le vent dans un répit songe

Au prochain voyage, où il siffle la quiétude universelle.

 

La plume rebelle

 

Elle nettoie ses blessures

L’encre se déverse les larmes,

La colombe sème les grains de

La liberté de la pensée constructive,

Quant à l’oiseau il interdit les bavures injustes.

Le monde ébahit, observe la silhouette de la magique étoile.

*

© Fattoum Abidi – 18.6.2018

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

30 vues
Fattoum Abidi

Fattoum Abidi (1)

Après des études universitaires en philosophie à Tunis et en littérature française à la Sorbonne Paris IV, Fattoum Abidi, Tunisienne d’origine, est aujourd’hui fonctionnaire à la télévision.
Depuis l’âge de 14 ans, elle aime écrire et peindre. Elle a d’ailleurs trois romans à son actif en cours d’achèvement. Et elle prépare ses expositions personnelles de peinture dans l'art contemporain. Et elle a participé dans des e books de poésie avec des poètes de tous les coins du monde suite à des concours de groupes sur facebook

S'abonner
Me notifier pour :
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires