Le bonheur ici – Kannic

Dans une petite maison près de la mer les volets bleus claquent.

Par la fenêtre, maintenant grande ouverte, entre un air iodé, soutenu des senteurs de l’automne. D’un léger  halo de lumière pâle,  une petite bruine auréole et pare le contour du tilleul qui trône souverain dans le jardin. Ses long bras nus,  dans un ultime geste d’amour, s’ouvrent vers le ciel. A ses pieds, un amas de feuille rousses,  tapissent le sol patchwork de rouge sang mêlés.

La nature est sublime.

J’affectionne ces petits matins d’automne me révélant jour après jour, la subliminale transformation des choses et des êtres, cette éphémère beauté qui rend le temps et l’homme uniques. Un regard en diagonale vers la cheminée où chante la bûche glorifiant  ce jour qui naît dans la splendeur et l’étonnement du renouveau, de “l’autre” aux confins du réveil. Un frisson me traverse. Je ferme la fenêtre. Une buée transparente investit les vitres. J’y dessine un personnage, une maison : la maison de ma petite enfance. MES GRAND PARENTS : L’ odeur et le  froissement de la robe de grand-mère, les grosses mains rugueuses de grand père lorsque j’y blottissais ma menotte dans la sienne… Je n’avais que cinq ans! Malgré le temps, leur présence est encore si forte ! Une grande et calme nostalgie soulève ma poitrine en un profond soupir. Du revers de la manche, d’un geste brusque, j’efface ces images qui me ramènent avec force à l’équilibre de la tendresse de ces deux êtres tant aimés.

Le jour est levé. La pluie a cessé. Mon autre se lève. C’est le début d’une belle journée. je comprends alors que le bonheur est là, maintenant. Il suffit de le voir, le saisir, l’entendre.

Une phrase d’ Andrée Chédid me revient très justement : “ce n’est pas la peine d’aller plus loin, c’est ici”

Kannic

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

28 vues
Annick Morandeau

Kannick (16)

J'écris depuis que je sais tenir un crayon, parce que pour moi, la parole est difficile, et que je ne suis moi que dans l'écriture, sans regard, sans contrainte, seules me guident mon imagination et ma sensibilité.
L'écriture c'est mon amer de terre.

S'abonner
Me notifier pour :
guest
3 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Béatrice Montagnac
Membre
16 juin 2017 21 h 31 min

le bonheur les choses simple de la vie
un chant d’oiseau
le vent qui souffle sur notre visage
manger avec appétit et joie
sourire rire aimer l’amitié
les bon moment en famille
le bonheur est tout près chaque jour
simplement vivre avec sont coeur
beau texte