L’antre du démon – Patrice Ambert

C’est à la nuit tombée
Que commencent mes journées
Je me sens exister
Quand vient l’obscurité
Les verres s’alignent remplis
Les lignes s’avèrent nocives
Regard dans l’vague, parti
Accro à mes dérives

J’ai pénétré
Dans l’antre du démon
J’ai visité
L’enfer et ses bas fonds
J’ai succombé
A presque tous les vices
J’ai exploré
Les arcanes du plaisir
Pour déchiffrer
Les codes de ma matrice
M’anesthésier
Ne plus rien ressentir

J’ai connu la douleur
J’ai affronté mes peurs
Perdu toutes les couleurs
Débranché mes humeurs
J’ai retrouvé le calme
A grand coup d’ordonnances
Suis tombé sous le charme
D’une légale dépendance

J’ai pénétré
Dans l’antre du démon
………………….
M’anesthésier
Ne plus rien ressentir

Insatiable j’ai cherché
Franchissant les frontières
Le plaisir libéré
Les conquêtes éphémères
Profitant de leur corps
Au matin disparaissent
L’envie et les remords
Aimer n’est qu’une faiblesse

J’ai pénétré
Dans l’antre du démon
………………….
M’anesthésier
Ne plus rien ressentir

Aujourd’hui reconstruis
Je regarde en arrière
Mon esprit endurci
Par ces routes en enfer
On est jamais plus fort
Que d’avoir affronté
Ses démons intérieurs
Et d’avoir su gagner

Antre du Démon

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

32 vues
Patrice Ambert

Patrice Ambert (11)

J'ai 39 ans, j'ai deux garcons de 6 et 9 ans que j'élève seul depuis le décès de leur maman. Je travaille en cuisine dans un Buffalo Grill et vit en Haute Saone (70)

Pour moi écrire est en même temps un besoin qu'une envie de partager des émotions.

S'abonner
Me notifier pour :
guest
4 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Parvati Ldm
Membre
20 décembre 2015 21 h 17 min

Le courage est une arme que l’on ne soupçonne pas toujours pour combattre les démons mais qui pourtant est essentiel à notre délivrance. Ce poème reflète avec exactitude les abysses de nos désespoirs.

Véronique Monsigny
Membre
20 décembre 2015 18 h 47 min

Bravo Patrice pour ce chemin d’espoir que vous ouvrez. Au sortir de la nuit, il y a la lumière. Elle est là à condition d’ouvrir les volets du cœur. Je vous envoie quelques rais de lumière pour un beau noël scintillant et une aube nouvelle !