La vieillesse – Jean-Paul Innocenzi

Et la vieillesse vint sans faire beaucoup de bruit,
Un peu comme ce gaz, invisible sans odeur,
Avec dans ses bagages, l’amertume et l’ennui,
Qui transforme les minutes et les secondes en heures.

On se lève le matin ne sachant trop que faire,
Aller prendre un café, acheter le journal,
Rencontrer des amis, parler de nos misères,
Puis rentrer sans envie dans le “home” conjugal.

Et pendant ce temps là, les gens vivent, les gens rient,
Et pendant ce temps là, cours le fleuve de la vie.

Même à deux on est seul, il n’y a plus rien à dire,
On refait notre parcours, ressassant nos regrets,
Nos remords, nos mauvais et nos bons souvenirs,
Feuilletant les albums de notre vie passée.

Pensant à ce qu’on aurait pu, ou bien dû faire,
Pourquoi prendre cette voie, pourquoi pas l’autre chemin,
Les enfants peuvent bien sûr, apaiser notre colère,
Mais ils vivent leurs vies et suivent leurs destins.

Et pendant ce temps là, les gens vivent les gens rient,
Et pendant ce temps là, cours le fleuve de la vie.

Mais on ne peut jamais revenir en arrière,
A quoi bon se poser mille et mille questions,
Désormais inutiles, il n’y a plus rien à faire,
Il faut tout simplement se faire une raison.

Sur ma tombe je veux qu’on grave comme épitaphe,
Quelques mots amusants, quelques mots incongrus,
Avec ces belles fautes de grammaire, d’orthographe,
“Ah ben si j’aurais su, ben j’aurais pas venu”.

Et pendant ce temps là, les gens vivent, les gens rient,
Et pendant ce temps là, cours le fleuve de la vie.

JP INNOCENZI 2021

4 2 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

21 vues
Jean-Paul Innocenzi

Jean-Paul Innocenzi (25)

bonjour à tous,

Je vous ai rejoins depuis peu, et j'écris depuis près de 40 ans, j'en ai 70.
J'écris des "poèmes" des nouvelles, des sketch des historiettes, au gré de mes humeurs, certains reflètent ce que je pense, c'est pourquoi je les ai laissés si longtemps dans mes tiroirs, mais en découvrant ce site, je me suis dit pourquoi pas?
J'aime beaucoup Hugo, Lamartine, Rimbaud, Villon, Aragon, Brassens Ferrat, Brel, Ferré, Neruda, Garcia Lorca, qui m'inspirent souvent.
Alors si vous les appréciez, je vous dit à bientôt.
Amicalement
Jean Paul INNOCENZI

S'abonner
Me notifier pour :
guest
1 Commentaire
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Colette Guinard
Membre
22 mai 2021 20 h 34 min

la roue ! telle est celle de la vie “naissance , enfance, adolescente, jeunesse, adulte, vieillesse et la mort ! peut être dans un au delà où nous retrouverons des âmes amies pour revivre dans un ailleurs! vers un bonheur spirituel! heureux que nous sommes d’avoir vécu jusque là! bon week-end! Colette Guinard