La partition … – Pascale Jarmuzynski

 

Sur la partition de notre Vie
nous composons
DO, RE, MI, FA 
notre chanson
SOL, LA, SI, DO
Notes graves écrites
la pluie au cœur,
notes cristallines chantées
soleil à l’âme.
On écrit jour après jour,
DO, RE, MI, FA,
sur la partition de notre Vie
SOL, LA, SI, DO
notre chanson.

DO, RE, MI, FA, SOL, LA, SI, DO.

PJ 2008.

4 2 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

23 vues
Pascale Jarmuzynski

Pascale Jarmuzynski (51)

Je suis née le 20 juin 1955 à Lyon, d'un papa Polonais et d'une maman Jurassienne. après 27 ans d'un mariage difficile, je suis partie de la maison le 31 12 2001, lentement je me suis reconstruite et j'ai retrouvé un nouveau compagnon ... et la Vie s'écoule tranquillement ... J'ai eu 3 enfants qui ont maintenant 46, 45, et 40 ... ils ne me rajeunissent pas (sourires ...) ... ils m'ont fait le cadeau de 4 magnifiques petits enfants dont l'aînée vient de fêter ses 18 ans .... (hou lalala) ...
Je navigue entre l'Isère et le Jura où se trouve mon p'tit coin d'paradis ....
J'aime chanter, danser, organiser des fêtes de famille, recevoir des amis.
Nous marchons beaucoup dans les montagnes Isèroises ou Jurassiennes.
Et j'aime aussi le chocolat ... et le champagne qui fait pétiller les yeux ... (sourires)

S'abonner
Me notifier pour :
guest
13 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Colette Guinard
Membre
13 avril 2021 17 h 36 min

Pascale voyez un ancien poème similaire au votre merci pour ces notes de musique douces pensées à vous
Colette

9 décembre 2020par Colette GuinardMUSIQUE
DO,RE,MI,FA,SOL,LA,SI,DO
Quel miracle que ces notes de musique
Huit notes au piano, deviennent un tempo
Musiciens et poètes résonnent, du mème écho
Les quatre Saisons de Vivaldi au piano et violon
Nous entraînent par ses sons , dans une ronde
Éveille, en nous le retour de la belle saison
Ces musiciens ,comme les poètes des mots
Cette langue universelle ,fait le tour du monde
Chanteurs lyriques ou chanteurs populaires
Nous transportent, dans un ailleurs
L’air d’une chanson ,comme une oraison
Résonne à mes oreilles et me rappelle
D’aller voler comme l’hirondelle
La valse de Vienne ,cet air
Que l’on joue au violoncelle
Fait vibrer en nous , tel un rayon
Cette clarté, du soleil qui laisse à l’horizon
L’écho de ces notes, de musique éternelles
Rebondissant , dans ces vagues sur l’eau
En chantant do,ré,mi,fa sol ,la, si ,do
Texte de Colette Guinard

4.5

Lucienne Maville-Anku
Membre
13 avril 2021 14 h 32 min

Pascale, je suis émerveillée. Avant même d’avoir lu le contenu de votre texte, de votre “morceau de musique”, j’étais clouée sur ma chaise, me disant que nous sommes vraiment un même corps en mouvement qu’anime un même souffle qui est, qui était et qui sera,
 
J’ai écrit un texte similaire. La Poésie est musique. Elle l’est le jour. Et elle l’est la nuit. S’accrochent ses notes sur la portée, les lignes et dans les interlignes de nos vies à tout moment, dans nos certitudes et incertitudes. Pour moi, c’est clef. Alors, ensemble, tenons avec elle le tempo. Et jouons en mesure. Et dansons !
 
Bravo ! Pascale. Vraiment, bravo.

“DO, RE, MI, FA, SOL, LA, SI, DO.”

Dernière publication 9 Mois Texte commenté il y a par Lucienne Maville-Anku
Alain Salvador
Membre
13 avril 2021 11 h 10 min

et je reprends avec vous: SI DO RE FA SOL LA SI….Oh… que je chante faux!!!!!!!!!