Juin – Véronique Monsigny

Telle une jeune femme au pinacle de l’âge

Qui porte insolemment sa trentaine ravageuse

Le printemps généreux sème dans son sillage

Le parfum de la rose pour  l’abeille amoureuse

 

Juin donne en profusion ses fruits rouges et sucrés

Luxueuse  abondance dans le jardin d’Eden

Nul arbre défendu en ce jardin sacré

Où la nature enchante et invite aux fredaines

 

Mais Juin est laborieux sous ses airs rieurs

Il fait pousser le blé par ses rayons dardés

Chacun pense aux vacances hormis le moissonneur

Qui guette le grain mur à cueillir sans tarder

 

Juin s’achève en fêtes, en musique, en mariages

Ses heures sont joyeuses les nuits pressent le pas

Le Printemps sait sa fin, l’Eté dans son sillage

Videra ses vergers, fanera ses appâts

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

3 vues
S'abonner
Me notifier pour :
guest
3 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Fattoum Abidi
Membre
4 juin 2016 20 h 59 min

Merci ma Véronique beau texte belle soirée.

Gilles Abadie
Membre
3 juin 2016 21 h 18 min

Le mois de juin t’inspire apparemment ! Joli poème.

Martine Brûlé
Membre
3 juin 2016 17 h 29 min

Un bien beau poème de saison …. Merci et Bravo