Jalousie – Lise Beverly

J   alonnant,  encerclant quelquefois par ta  présence notre vie,  Jalousie, tu es certainement notre pire ennemie, 

A   vouer finalement,  dû à sa proximité que nous pouvons lui dire Tu” mais pouvons-nous la considérer telle une amie  ?

L   entement mais sûrement,  Jalousie tu  nous fais  plonger au plus profond de nous, par tes avances mais nous le savons,  jamais, tu  ne seras assouvie, 

O   xymore,  amie ennemie,  jalousie confiante, nous ne pouvons échapper à ses griffes à part certains qui t’ ont ignorée ou qui ne t’ ont point choisie, 

U   rbi, partout, Jalousie tu es  universelle, savoir t’ évincer,  notre seul instinct de survie,

S   ourire lorsque nous croisons ton chemin,  ne pas te  croire et pourtant avec frénésie, 

I   nsidieusement,  tu laisses  planer le doute pour mieux nous ronger,  nous grignoter , nous consumer par tes sous-entendus à ton effigie, 

E   nfin naître et renaître,  ne plus te fréquenter pour éviter de faire ton apologie. 

©Lise Berverly

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

13 vues
S'abonner
Me notifier pour :
guest
2 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Philippe X
Membre
15 mars 2019 5 h 59 min

Je suis jaloux de ce texte finement ciselé qui finit en hymne à la liberté.
Heureux de vous relire…sans provoquer de jalousie !