Inspiration romantique – Fattoum Abidi

Inspiration romantique

 

Inspiration romantique,

Je regarde la mer magique,

Elle emporte mon âme,

Dans une randonnée fantastique, elle flâne.

 

La brise caresse mes cheveux reveux,

L’esprit vagabonde et le temps est complice,

La pureté de l’âme  vague et elle s’inspire,

De l’étendue  féerique et l’oiseau chante l’amour magique.

 

L’arbre danse, il m’accompagne, il observe l’horizon,

Et il me narre une histoire magique,

Où les Morphes dessinent  la terre mère, le globe

Humain me siffle son amour universel et sensationnel.

 

Les nuages se marient avec  le ciel,

Où se manifeste un tableau magique,

Là les nuages se dissipent en beauté ravissante,

La poésie loge dans les creux de mon âme rêveuse et elle se plaît dans la dentelle soyeuse de  la prairie de mes songes.

© Fattoum Abidi 14.4.2016

 

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

30 vues
Fattoum Abidi

Fattoum Abidi (1)

Après des études universitaires en philosophie à Tunis et en littérature française à la Sorbonne Paris IV, Fattoum Abidi, Tunisienne d’origine, est aujourd’hui fonctionnaire à la télévision.
Depuis l’âge de 14 ans, elle aime écrire et peindre. Elle a d’ailleurs trois romans à son actif en cours d’achèvement. Et elle prépare ses expositions personnelles de peinture dans l'art contemporain. Et elle a participé dans des e books de poésie avec des poètes de tous les coins du monde suite à des concours de groupes sur facebook

S'abonner
Me notifier pour :
guest
3 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Jules Maryl
Membre
15 avril 2016 12 h 59 min

Beau poème qui m’emporte dans un monde rêvé… Merci à toi mon amie, et laisse ton offrir ces quelques vers:

Quand bat le cœur

Pour le bonheur

Quand bat le cœur

Sort une profonde chaleur

Remplie de tant de douceurs

Pour donner à notre entourage

Un meilleur paysage

Comblé de vrai amour

Qui transpire en nous

Quand bat le cœur

Pour le bonheur… ¨

Bientôt mon recueil, NUIT ENSOLEILLÉE sur Edilivre
Merci et bonne journée!

Véronique Monsigny
Membre
15 avril 2016 3 h 18 min

Bravo Fattoum, la derniere phrase a elle seule est un poeme !