Et fut là le silence – Lucienne Maville-Anku

Et fut là le silence
Le silence qui est
Et règne quand il est
Le silence qui parle
Pour tout dire
Le tout du rien
Le tout
D’un néant de vide
Le tout
D’un vide de néant
Le silence qui tout
Tout d’un mot
D’un mot qui vibre
Tout fait taire
Et tout fait vivre
Revit alors l’inerte
Se ravive l’esprit
Qui revient et meut
Et se meut
Tel le vent de la brise
La brise du vent qui souffle
Souffle de vie de genèse
Souffle de genèse de vie
De genèse de vie de souffle
Qui s’anime et tout ranime
Tout ramène à la vie
Vie de semence de vie
Semence de vie de semence
Peuplant le désert
Désert qui reverdit
Et fut là le silence
Le silence qui est
Et règne quand être
Lui est permis
Et voilà que tout revit
  • @Lucienne Maville-Anku, 25/10/20, 13: 48
5 1 vote
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

34 vues
Lucienne Maville-Anku

Lucienne Maville-Anku (508)

"C'est en écrivant que j'apprends à écrire."
Je suis originaire de la Martinique, une des charmantes petites iles de la Caraïbe, et vis au Royaume-Uni.
J'écris depuis de nombreuses années, et ce sont les autres, dans un premier temps, qui par leurs nombreux encouragements et appréciations a la lecture de mes textes m'ont aidée à prendre conscience que j'avais des talents à valoriser.
Ce désir d'écrire et de mieux écrire qui niche en moi depuis l'âge de 15 ans n'a jamais cessé d'aller croissant. Aussi, j’expérimente que c'est le fer qui aiguise le fer, et que plus j'écris, plus je désire écrire, et apprends de la sorte à écrire en autodidacte, par le soupir, par le désir, comme un feu qui s'attise.
La Poésie elle-même m'enseigne, j'apprends d'elle et découvre plus de sa beauté et sa diversité en lisant et en appréciant ce que d'autres écrivent et expriment, notamment sur cette plateforme, terrain de partage et d'expérimentations où foisonnent tant de talents qui m'émerveillent. C'est une vraie galerie d'arts uniques.
J'écris et développe cet art d'écrire en cultivant ma relation avec la Poésie, 'bon pédagogue’ qui m'instruit et m'éduque, et l'écriture elle-même qui comporte aussi des vertus thérapeutiques contribue à mon développement personnel. Cependant, j'ai souvent désiré participer à des programmes de formation pour parfaire mes talents et la stylistique.
J'ai compilé déjà plusieurs recueils de textes poétiques que je souhaite "dé-confiner" pour les mettre à profit, partant du principe que ce que l'on partage, on le gagne, et ce que l'on garde, l'épargnant à l'excès, on le perd.

S'abonner
Me notifier pour :
guest
10 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Colette Guinard
Membre
6 mai 2021 16 h 37 min

Long est le chemin qui mène au silence, le néant n’est ni début ni le commencement il est inexistant!
Pourtant de poussières et d’atomes dans l’univers que nous étions ,il y a bien eu un commencement pour nous sur cette terre ! à la fin sera l’alpha et l’oméga!
Sortez du néant Lucienne la vie peut encore être belle profitez-en Colette

Alain Salvador
Membre
6 mai 2021 15 h 45 min

Je ne peux imaginer le néant comme le vide Lucienne. Le néant est le rien absolut, et dès que l’on essaie de se l’imaginer, ce n’est déjà plus le néant. Le vide existe, je peux l’imaginer, alors si je l’imagine, ce n’est déjà plus le néant.
Le néant est l’absence de tout, des dimensions géométriques et du temps, car le temps est la quatrième dimension, inévitable dans les calculs de physique.
Pour un “pour”, il y a un “contre”. Pour un plus, il y a un moins. Tout est régit dans l’univers par son contraire.La matière et l’anti matière. La matière fut,dès les premiers instants de l’univers, un peu plus nombreuse que l’anti matière. C’est par cela que nous sommes dans cet univers. Sinon nous serions dans un autre univers ou nous ne serions pas.
Ce qui est notre univers, n’est-il pas le contraire du néant? Si bien entendu. Le souffle qu’est la vie est-il cet esprit qui a tout déclenché ou est-il le résultat de cette explosion , ou de l’implosion, de cette énergie qui a créé la matière? Cela pose aussi la question de dieu ou pas. La réponse est en chacun d’entre nous, et une part de vérité aussi, plus ou moins grande.
Mais ceci n’est que mon avis…(connaissez-vous Étienne Klein, physicien et philosophe ?)