Le coeur dans un étau – Régina Augusto

Le cœur dans un étau

Allongé je suis là pressé tout contre toi
De tes doigts délicats, tes caresses de soie
Me troublent tant parfois que je brûle déjà
D’un tel feu que je crois qu’il m’anéantira.

Et ta bouche vermeille qui erre sur ma peau
Au fond de moi éveille un courant bien trop chaud
Le cœur dans un étau je cherche ton soleil
Je suis en ton fourreau, comblé je m’émerveille.

Et ton corps qui ondule dans la danse d’amour
Ces mots que tu formules me pousse comme toujours
A vouloir ce retour des gestes qui stimulent
Tous tes petits cris sourds sont joie qui s’accumule.

Le désir mous emporte aussi loin que nos cœurs
Battent dans cette eau forte qui fait notre bonheur
Le sang devient rumeur et nous ouvre la porte,
Se répand la chaleur du plaisir en escorte.

Je me noie en ton centre et tout mon corps frissonne
L’arrondi de ton ventre en lui je m’abandonne
Et nos soupirs résonnent le plaisir est le chantre
De la passion qui donne, la vie qui se concentre.

Régina Augusto.
Texte protégé.

19581_606074376196508_2449047994791700823_n

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

48 vues
S'abonner
Me notifier pour :
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires