Bonne fête ma belle Tunisie- Fattoum Abidi

 

Bonne fête ma belle Tunisie

 

Bonne fête ma belle Tunisie,

Cinq ans déjà passés, ta dignité est chantée,

Ton parfum de la révolution est étalé,

Dans tous les pays du monde tu es valorisée.

 

La fête de la révolution de ce jour,

Organise un festin de liberté et de dignité,

Cette fête appelle le peuple tunisien au travail,

Un travail qui dresse une stratégie fiable pour un bel avenir désirable.

 

La Tunisie est belle et riche, le peuple tunisien est cultivé,

Il est capable de rendre ce beau pays un paradis désiré,

La civilisation tunisienne est  très  ancienne et incarnée

Dans  l’histoire, on  chante la liberté d’un peuple opprimé.

 

Les martyrs qui se manifestaient pour la dignité,

Sont enterrés sous une terre libérée des  corrompus assoiffés,

Ils voulaient se remplir les poches et ils laissaient mourir les âmes,

Affamées et elles  ne sont pas incapables d’aller à l’école et de manger.

 

Bonne fête ma belle Tunisie,

La femme tunisienne est une perle rare,

Elle travaille à la maison et à l’extérieur,

Elle est active et partenaire dans un  pays révolutionnaire.

 

L’homme tunisien participe au développement de ce beau pays,

Il est appelé à travailler davantage pour relever un défi en rage,

Car  on doit multiplier nos efforts et ne pas courir aux empreints

Depuis l’extérieur, on doit investir pour le bien de nos enfants.

 

La femme doit jouir de ses pleins droits, car certains sont bafoués,

Par le bâton d’un esprit réactionnaire qui doit se réveiller,

D’un sommeil nocif, car la femme est la moitié d’une société,

Elle est capable de changer vers un meilleur désiré.

 

Sont bêtes et inconscients les gens qui imputent,

Les droits de la femme, car la femme est une richesse,

Inestimable, elle est maman, épouse, sœur, amie,

Fonctionnaire, cadre, ouvrière, ministre, patronne et  autres.

 

Sur le plan politique le pourcentage de la femme est timide,

Et pourtant elle dépasse soixante pour cent à l’université,

Dans les postes de responsabilité le taux de la femme

Est faible par rapport à l’homme où est passée la justice ?!

 

Ma plume ne veut pas dormir, elle veut écrire,

Les maux des sociétés et des peuples,

Depuis mon lit, elle me pince les oreilles,

Elle me dit réveille-toi et écris ta poésie rebelle.

 

Elle me chuchote n’oublie pas que tu es engagée

Dans les causes humaines et universelles,

Tu dois participer à tous les appels poétiques

Pour une humanité libre et prospère sans haine et avec amour ma plume fonce sur le chemin de la vérité et de la liberté.

 

© Fattoum Abidi 14.1.2016.

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

9 vues
Fattoum Abidi

Fattoum Abidi (1)

Après des études universitaires en philosophie à Tunis et en littérature française à la Sorbonne Paris IV, Fattoum Abidi, Tunisienne d’origine, est aujourd’hui fonctionnaire à la télévision.
Depuis l’âge de 14 ans, elle aime écrire et peindre. Elle a d’ailleurs trois romans à son actif en cours d’achèvement. Et elle prépare ses expositions personnelles de peinture dans l'art contemporain. Et elle a participé dans des e books de poésie avec des poètes de tous les coins du monde suite à des concours de groupes sur facebook

S'abonner
Me notifier pour :
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires