Au vent des îles – Alain Salvador

Sur des îles lointaines
Au vent des alizés,
Moi pauvre capitaine
Seul et abandonné,
Me seras-tu fidèle.
Lorsque je reviendrai,
Seras-tu aussi belle
Malgré toutes ces années.

A courir l’aventure
Aux quatre coins du monde,
Le nez dans la mâture
Et sur les mers qui grondent,
J’ai laissé le meilleur
De mes belles années,
Et loin de toi mon cœur
Je n’ai que des regrets.

4 2 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

5 vues
Alain Salvador

Alain Salvador (255)

Je suis né en 1956, et ai toujours eu le goût pour l’écriture.
Cependant je n’ai fait aucunes études , ni de lettres ou autre chose de bien gratifiant.
Je n’ai qu’un CAP de mécanique en poche et ma vie passée en usine , ma famille avec mes trois enfants, font que depuis ma retraite, j’ai repris du temps pour me consacrer aux mots.
On pourrait dire de moi que je suis plutôt un autodidacte.
Les quelques personnes à qui je fais lire mes textes me disent que j’ai une facilité d’écriture.
A cela je leur réponds: ”ce n’est pas toujours si facile qu’il n’y paraît… ” Et pour l’orthographe, et bien je révise les règles…Il n’est jamais trop tard si l’on veut entreprendre quelque chose dans sa vie.

S'abonner
Me notifier pour :
guest
4 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Anne Cailloux
Membre
27 mars 2021 19 h 54 min

Bel écrit. Rare sont les marins qui regrettent ..

Colette Guinard
Membre
26 mars 2021 10 h 18 min

Agréable évasion qui mène à la réflexion et dont on revient plus fort pour retrouver celle qui vous manquait et qui vous attend dans votre maison! radieuse journée à vous mon ami ! BLANCHE