Adieu mes rêves!!! – Khadija Elbahar

Adieu mes rêves!
Chaque moment passe
Devant mes yeux
Je suis perdu
Je reviens au feedback
Je  suis absorbé par un tourbillon

cruel s’appelle “le passé”

Au fond de moi des choses
Sont collées comme la gale
Le traitement du guérisseur a échoué…
A chaque moment je rode

entre les énigmes du temps
Dans l’oubli de la pensée
Sans révision des leçons
De chaque moment
Sans courir en rompe sur nos ventres
Pour masquer la crualité
On brille nos dents
Pour cacher le sombre
En éclat de nos sourires
On rigole en criant
Pour faire disparaître
Les mauvais cris
On danse contre notre volonté
Pour continuer tout simplement le trajet…
Tout est flou et ambiguë
Les traits forts sans camoufler
Par un brouillard
En noir et en gris
Calmons nous c’est juste
Que nos rêves en ont marre
D’attendre l’introuvable
Dans le futur mort

et le rejet des moments
On est fatigué de dire
Qu’on est épuisé

Le 26/05/2016
Khadija elbahar

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

50 vues
Khadija Elbahar (plume de marin)

Khadija Elbahar (plume de marin) (93)

Je suis Khadija Elbahar mon réel nom,.....ma plume c'est 'plume de marin, j'ai commencé a écrire , à l'âge de 13 ans .de la poésie en arabe. Je fais aussi des illustrations par PC ,qui traduit mes pensées suspendues . Dans ma scolarité j'étais scientifique,mais mon amour à la littérature m'a poussé de combattre ,et chercher aussi lire aux grands poètes .....
je suis née à Fès et mes études aussi,et j'ai connu le monde de vêtement ,le modélisme ,j'ai un diplôme ''technicienne en confection''aussi.j'adore la langue de Molière .Mon débuts étais sur des groupes Facebook,et sur plume de poète ,que j'aime beaucoup ,sur site Liguesdes poètes,ainssi que j'ai participé aux compétitions Wolf Word wooh,la plume pour moi c'est l'amie ,le frère ,la mère intime,qui traduit les cruautés que j'ai passé.et le son que je veux qu'il atteint les ouïes de l'autre. J'ai une chaîne youtube porte mon pesudo,et une participation dans les festivals de Blues avec l'artiste Christian Édziré Quesnes ,par la poésie morceau de pain ,traduite à l'arabe .Merci aux personnes qui me lisent et m'encouragent toujours .merci beaucoup au site' Plume de poète',mon beau refuge que j'aime.
Je suis née le 04/03/1968 à Fès.maintenant je réside à Rabat.

S'abonner
Me notifier pour :
guest
2 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Jean-Marie Audrain
Modérateur
17 décembre 2019 17 h 35 min

Un magnifique poème où se côtoient les oppositions, limite oxymores. Un somptueux puzzle où s’entremêlent les expressions et les images.
Réellement du grand art avec toute son originalité.

O Delloly
Membre
24 juillet 2017 22 h 54 min

Khadija, joli moment poétique
seulement sur ces 2vers il semblerait que vous vous êtes trompée
“Sans courir en rompe sur nos ventres (“en rompe” ????)
Pour masquer la crualité” (je ne connais pas”crualité” )

Bonne soirée