A l’ombre – Luc Harache

A l’ombre des Platanes

On traîne ses tatanes,

Le Soleil des heureux

Ne brûle pas pour eux !

 

A l’ombre des Tilleuls

Tant de cœurs sont si seuls

Qu’ils ont peur qu’on les prenne

Dans la fureur urbaine !

 

A l’ombre des Bouleaux

Le potage est à l’eau,

C’est si lourd le chômage

Jusqu’au dernier étage !

 

A l’ombre des Charmilles

On vit tous en “famille”,

Nul écho n’est secret

Pour les murs indiscrets !

 

A l’ombre des Troènes

Les graffiti de haine

Des mômes à problèmes

Hurlent sur les tours blêmes !

 

A l’ombre des Lavandes

La jeunesse appréhende,

Loin des bancs de l’école,

Un futur sans alcool !

 

Mais à l’ombre des Hêtres

On rêve à sa fenêtre

D’un bien-être sans bornes,

Loin des immeubles mornes !

 

©Extrait de mon second recueil de poèmes “Le miraculé”,

publié chez Chloé des Lys : http://www.editionschloedeslys.be

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

21 vues
Luc Harache

Luc Harache (30)

A 16 ans, je compose mon premier poème solide, « L’Ange ». Bachelier en 1983, je travaille actuellement aux Finances Publiques . Je suis l’auteur de trois florilèges :
« Les anges » édité chez Chloé des Lys (primé deux fois) ; « Le miraculé » aussi édité chez Chloé des Lys ; le dernier vient d’être publié par Chloé des Lys (prix Louis Bouilhet 2017). Le tout forme la trilogie sincère de ma vie sublimée . On peut se procurer les trois ouvrages, pour un prix modique, à l’adresse : http://www.editionschloedeslys.be

S'abonner
Me notifier pour :
guest
2 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Invité
27 novembre 2018 21 h 08 min

Auprès de mon arbre je vivais heureux, disait Maître Georges ! Je le suis d’autant plus depuis que vos vers m’ont bercé. Merci pour ce partage.