A l’amble – Robert Cohen

Souvenir des reflets des ongles

Livres et placards

Les parfument

L’œillade ouvre les têtes

Par le détroit des cœurs 

Sous le sabot du cheval un fer m’accompagne

Qui tinte au gré des notes posées dans le ciel

4 1 vote
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

10 vues
Robert Cohen

Robert Cohen (6)

Ce que je suis? Pffft. L’amour se cultive et je suis mauvais jardinier.

S'abonner
Me notifier pour :
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires