209. Fezai Tarek – “Le fou du coin”

Le fou du coin

Il erre, les yeux hagards, les pieds nus
Le ventre creux, l’esprit mordu.
Dans ses loques de mille ans,
Son corps, s’écrie, chétif et tremblant :

Vous les gens ! Vous les cons !

Vous semez la mort et les déboires
Au lieu de la vie et de l’espoir.
Vous vous prenez pour des sauveurs ;
Vous n’êtes, en fait, que des destructeurs.

Vous êtes des thuriféraires qui encensent
Les chacals qui dévorent et dansent.
Vos consciences sont mortes et oubliées ;
Vos esprits sont bornés et gangrenés.
Vous m’approchez ; je vous fuis
Tant votre présence me nuit !

 

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

5 vues
S'abonner
Me notifier pour :
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires