Une amitié qui commence – Régina Augusto

Petit hommage à mon musicien favori

Une amitié qui commence.

Au début on hésite car on voudrait lui plaire
Et se confier trop vite risque de lui déplaire,
On marche sur un fil qui risque de casser
On essaie d’être habile à ne pas le choquer.

Et l’on rit de ses blagues ce n’est pas cher payer
Pour rester sur la vague de sa belle amitié,
Et on découvre à peine ses idées et ses gouts
Qu’arrive sur la scène ce bel élan si doux.

La tendresse prend la place, il est attendrissant
Et se brise la glace des drôles de sentiments,
Ami, frère ou enfant c’est un mélange parfait
On devient confident de ces petits forfaits.

La douceur amicale n’efface rien pourtant
De ce lien qui s’installe qui peut-être troublant,
De ses notes à mes mots on ne sait plus très bien
Ou commence le duo ou finit le destin.

Ses soucis sont les miens il m’attache à sa vie
Bien qu’on en dise rien on sait qu’on s’est compris,
À force de confidences on transforme en secret
Ces quelques pas de danse que l’on nomme amitié.

On découvre chez l’ami quelque chose de soi
On éprouve l’envie de partager ses joies,
Et je ne cherche plus à mettre un nom sur ça
Cette amitié reçue elle nous enrichira.

Régina Augusto Auteure.
Texte protégé.

Masculin

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

36 vues
S'abonner
Me notifier pour :
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires