Un amour intemporel – Anne Cailloux

 

Dans une odeur d’automne

tu as cousu sur ma peau tes caresses

peu à peu affaibli mon enveloppe charnelle

laissant trace de ton amour dans l’air du temps

Tu avais murmuré que ton but était de m’aimer

sans aucun tempo

Chronos nous a consacré des heures intemporelles..

rien n’était pire que de t’entendre partir.

Tu m’as offert un amour en devenir

illusion chimérique que l’éternité…

Dieu en est le premier témoin

et le seul responsable..

 

J’échappe à tes rêves téméraires

à tes rires interminables

au trouble intense que tu me provoquais

je les porte en Corps.

Tu me regardes d’en haut

les yeux assurément dans mon décolleté

assis entre deux nuages

baratinant les anges.

Le soir, le temps passe

où je fais encore le tour de tes lèvres

ton ombre traîne en hiver

au printemps et surtout en automne…

La nuit porte ton nom

je me souviens, tu me hantais

pour ne pas que je t’oublie.

Sans toi, les heures s’arrêtent et font grève

Mes rêves sont restés au bord de tes mots

mon amour au bord de mes larmes

Alors, je t’offre l’éternité en moi

et mon sourire,  parce nous ne faisons plus qu’un.

©Anne Cailloux 2018

 

 

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

100 vues
Anne Cailloux

Anne Cailloux (304)

Depuis ma naissance, je fus autodidacte et trop rêveuse.
Spécialiste dans l'art thérapie et les maladies neurodégénératives, j’essaie de retenir le temps des autres et du mien.. Quelques diplômes, une passion pour l'art et les poètes. J'ose dormir avec Baudelaire.
Je suis une obsédée textuelle . Je peins, je crée et maintenant j’écris. Je remets cent fois mon ouvrage pour me corriger. De quinze fautes par lignes je suis passée à quinze lignes pour une faute... Deux livres en préparation et peut-être un recueil de poèmes, si Dieu veut.Anne

Je suis une junky des mots..

S'abonner
Me notifier pour :
guest
4 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Fattoum Abidi
Membre
29 mai 2018 2 h 27 min

Super beau et touchant partage bravo Anne.

O Delloly
Membre
27 mai 2018 23 h 12 min

com dab, j’apprécie votre écriture
belle histoire contée
merci
O