Surtout, restez calme – AnneCailloux

Je vais vous raconter…

Je suis arrivée chez Mr bricolage avec le sourire, l’homme, enfin l’homme, un peu robotisé quand même, mais l’homme me dit bonjour.

-Bonjour, je voudrais de la peinture.

-Quel genre de peinture vous désirez ? : la peinture à l’eau, de la peinture à l’huile, de la peinture acrylique, de la glycero,

de la peinture époxy, de la peinture alkyde, de la peinture siloxane ?

J’avais l’impression d’être, devant un Manuel ou un Petit Robert, enfin pas si petit que cela.

-Mais je ne sais pas moi Monsieur.

-Pour commencer, peinture extérieur ou intérieur ?

– Ah parce que ce n’est pas la même ?

-Non madame, la peinture extérieur, cela dépend , si c’est pour le bois, béton, le métal, peinture colorée, satinée, mat, la…

-Stop, c’est pour l’intérieur, mais je dois retourner travailler, je n’ai pas trop le temps, c’est pour repeindre mon salon.

-Madame je vous propose des peintures naturelles, elles sont non polluantes et notamment la peinture glycero, je vous montre…

-Bon, écoutez, je veux pas rester 2h, je vais prendre de la peinture naturelle.

-Préférez-vous la peinture en litres ou en kgs ?

-SEIGNEUR, JESUS, donnez-moi ce que vous voulez, je n’ai plus le temps. Aller mettez-moi au litre.

-Vous désirez quelle quantité en litres : 2 litres, 2,5,litres, 3litres, 5 litres, 25 litres.

-Mais vous commencez à me pomper l’air, je ne vais pas repeindre un 747, juste mon salon, je ne sais pas mettez-moi au hasard 15 litres comme ça je serais tranquille.

-Pour peindre désirez vous un outil ?

-Oui mettez l’outil que vous voulez.

-Préférez-vous des pinceaux, ?vous en avez en poils naturels, en poils synthétiques, en pochettes et aussi des couteaux à peindre. Mais je vous conseille un rouleau.

-Mon Dieu, donnez-moi la patience.. Oui mettez moi deux rouleaux.

-Vous avez différents rouleaux, pour peindre le plafond, derrière les radiateurs, pour prendre les portes, pour prendre le crépi, les angles, les meubles en bois, les lambris.

Madame vous me répondez plus, vous n’avez pas entendu ? Vous voulez que je répète ?

-Il ne va pas se la fermer! Je pense que vous n’avez jamais trouvé de cadenas assez grand pour fermer votre bouche.

Non, ça va, je vais très très bien, mettez-moi ce que vous voulez. Je ne pensais pas que c’était aussi chiant d’aller chercher un pot de peinture.

-Et encore madame je fais au plus facile pour vous. Vous allez bien madame ,vous êtes toute rouge ?

-Non ça va pas là, ça commence à bouillir dans ma tête, faut que je parte, je vous paye et je m’en vais vous me direz combien je vous dois s’il vous plaît.

-Vous me devez, attendez un peu je calcul… 122 € .

-Voila ma carte bleu, encaissez-moi vite, sinon…

-Désolée madame, la carte bleue, ne fonctionne pas aujourd’hui…

 

-Vous comprenez maintenant, Monsieur le juge pourquoi j’ai pris le pot de peinture de 15 litres et que je lui ai balancer à travers la tête.

Bon c’est vrai, je l’ai laissé sur le carreau..Mais avouez Monsieur le président qu’il y avait de quoi à s’énerver.

– Et vous avez pris quelle genre de peinture pour l’assommer ? glycero, acrylique siloxane ? Intérieur extérieur ? En 2 litres 5 litres?

-J’ai l’impression que cela va jamais s’arrêter !

-Si vous aviez pris le pot d’un litre, vous ne seriez pas là ! De plus vous n’avez pas refait votre salon ?

-Ha non Monsieur le juge, mon mari m’a dit : Au lieu de mettre de la peinture, si on mettait du papier peint ?

tu pourrais allez voir chez Monsieur Bricolage…. C’est à ce moment là que j’ai cassé le balais sur la tête de mon mari, vous comprenez Monsieur le Président?

 

-Jugement rendu le 15 août…

Merci monsieur le Président..

.

©Anne cailloux

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

27 vues
Anne Cailloux

Anne Cailloux (304)

Depuis ma naissance, je fus autodidacte et trop rêveuse.
Spécialiste dans l'art thérapie et les maladies neurodégénératives, j’essaie de retenir le temps des autres et du mien.. Quelques diplômes, une passion pour l'art et les poètes. J'ose dormir avec Baudelaire.
Je suis une obsédée textuelle . Je peins, je crée et maintenant j’écris. Je remets cent fois mon ouvrage pour me corriger. De quinze fautes par lignes je suis passée à quinze lignes pour une faute... Deux livres en préparation et peut-être un recueil de poèmes, si Dieu veut.Anne

Je suis une junky des mots..

S'abonner
Me notifier pour :
guest
8 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Philippe X
Membre
26 juillet 2018 3 h 13 min

“Les croissants ” de Fernand RAYNAUD…autre temps mais…pareil !

O Delloly
Membre
25 juillet 2018 15 h 45 min

superbe moment nous surprenant, nous imaginant en place
à comment ne pas s’énerver, voire éviter pareille mésaventure
c’est redoutablement conté
Merci nne
o

Cocopaillette
Invité
25 juillet 2018 8 h 37 min

J’ai beaucoup aimé le style mais c’est exactement ca!!
Rien n’est simple et ses vendeurs sont formatés de nos jours.
J’ai passé un bon moment bonne journée
Cocopaillette

Christian Satgé
Membre
25 juillet 2018 7 h 01 min

Un excellent moment… On dirait un de ces “sketches du quotidien” qui rendent nos pseudos comiques si ternes être la vie, avec du recul, donc quelques temps après l’énervement premier, un peu moins terne. Bravo pour votre talent et votre humour et j’attends le prochain avec impatience…