Sur le fil – Christine Videlaine

Petit espace rectiligne du funambule
À chaque pas, créature polyphage
Il ne reste dans le sillon de ton passage
Que la bouche d’une prêtresse qui fabule

Marcher droit sur le chemin du noctambule
Et feindre d’ignorer les présages
À partir de rien, faire de tout, un message
Inlassablement, croire à l’aube et au crépuscule

Il y a des nuits noires qui font un prélude
Invariablement, de toutes les nuits d’orage
Amasser la mer, qui t’appelle, l’écume et les nuages
Des éclairs, reflets intermittents, ne concevoir nulle inquiétude

Il faut partir avant que la vérité on n’élude
Nomade, fais de chaque pas un voyage
Toi qui sais être à la fois insolent et sage
Et briser les silences et les plus profondes solitudes

.

©Christine Videlaine – 03/08/2018

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

14 vues
S'abonner
Me notifier pour :
guest
2 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Christian Satgé
Membre
3 août 2018 7 h 49 min

Une invitation au voyage (intérieur) qu’il est aussi bon de lire qu bien à méditer. merci pour ce partage…