Rêveries – Philippe Dutailly

Imagine

Une île sans conflit, sans allégeance

Imagine

Des hommes sans soucis et sans urgence

Îlot enchanté

Terre d’amitié

Pays imaginaire

D’où est originaire

L’amour

 

Imagine

Un chaud soleil qui partout rayonne

Imagine

Une plage lissée de sable jaune

Atoll isolé

Atoll protégé

Barrière de corail

Faisant un doux  sérail

D’amour

 

Imagine

Que les haines, les colères restent aphones

Imagine

Les symphonies joyeuses de la faune

Singes chicanants

Aras ricanants

Bel oiseau qui parade

Faisant sa sérénade

D’amour

 

Imagine

Nulle tempête et jamais un cyclone

Imagine

Un été qui fera journellement des clones

Chaleur bienveillante

Nature accueillante

Palmiers à l’infini

Feuilles pour notre nid

D’amour

 

Imagine

Une fille charmante dont tu es le héro

Imagine

L’annonce du bonheur dont tu es le héraut

Désirs enivrants

Regards éclatants

Complète nudité

Réelle liberté

D’amour

 

Imagine

Un vent doux, sucré, parfumé comme le rhum

Imagine

L’univers enchanté du premier homme

Où Adam et Eve

Firent leurs plus beaux rêves

Se contentant en somme

De croquer dans les pommes

D’amour

 

Imagine

Que tu viennes te blottir dans mon songe

Imagine

Que j’ai inventé pour toi ce mensonge

Mais si tu le veux

Partage mes vœux

Partons pour cette grève

Vivre le même rêve

D’amour

 

© Philippe Dutailly –  01 03 1999

5 1 vote
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

27 vues
Philippe DUTAILLY

Philippe DUTAILLY (54)

Tombé amoureux de "L'albatros" de Charles Baudelaire, poème appris lorsque j'étais 'écolier et nourri au hasard de Victor Hugo, Georges Brassens, Léo Ferré, Lamartine et beaucoup d'autres, j'ai commencé à faire rimer les mots vers l'âge de 18 ans. D'abord très inspiré par Brassens, j'ai pris, au fil du temps, mon autonomie pour en venir à des textes plus intimes qui, pour certains, servirent d'exutoire à des émotions mal vécues.

S'abonner
Me notifier pour :
guest
3 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Lucienne Maville-Anku
Membre
10 juin 2021 21 h 04 min

Beau texte agréable à la lecture
Belles “Rêveries”. Titre qui m’a ramenée au roman philosophique inachevé de Jean-Jacques Rousseau…

Sans “intempéries” ne serait-ce monotone…plateaux. platonique…
Musique de l’amour….sans crescendo…
Jamais ne tomberait la nuit…
Et nos rêves s’estomperaient…
J’imagine…

“Mais si tu le veux
Partage mes vœux
Partons pour cette grève
Vivre le même rêve
D’amour”
Belle invitation…irresistible…

Colette Guinard
Membre
10 juin 2021 11 h 08 min

Imagine ,imagine!
Oui un rêve utopique AMOUR Quand sera-t-il vérité?

Alain Salvador
Membre
9 juin 2021 12 h 44 min

Imaginons tout ceci et rêvons…