Regrets – Colette Guinard

REGRETS

J’avais rêvé d’une vie harmonieuse
Croyant trouver le chevalier servant
M’emmenant sur un beau cheval blanc
Ce sont là ,que des souvenirs utopiques
Un désir avorté ,c’était un rêve d’enfant

J’avais rêvé d’être, pour lui la reine de Saba
Malheureusement , je n’étais que Cendrillon
Dans cette union ,je perdais toutes mes illusions
J’aurai voulu, prendre une place dans son cœur

J’avais rêvé,de fonder une grande famille
Mes vœux rapidement furent exaucés
J’ai mis, trois beaux garçons au monde
D’une gentillesse incomparable ,très dévoués

J’avais rêvé ,de mener une vie exemplaire
Au fur et à mesures des années, j’ai donné
Tout ce que je pouvais sans compter
Avoir une fillette , qui aurait tout pour plaire

J’ai rêvé ,suis rentrée dans cette ronde
Satisfaire ses désirs ,d’où est née une fille
Les ans, les mois ,des jours sans intérêts
M’ont enfermé ,dans une routine profonde

J’avais rêvé, de liberté , me sauver
De cette vie qui ne me convenait pas
Vivre ,chanter et rire, avoir des envies
Les réaliser ,en jouir, selon mes délires

J’avais rêvé, de donner un sens à l’existence
Oublier tout derrière soi mettre à trépas
Toutes mes angoisses,les surmonter,
A l’avenir, aimer la vie avec éloquence

Texte de Colette Guinard

4.3 3 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

25 vues
Colette Guinard

Colette Guinard (434)

Je suis marié à Jean depuis 63 ans ,nous nous sommes connus gamins 14 et 17 ans , nous nous aimons d’un amour idyllique qui a enrichi ma vie et m’a donné des ailes ,de l’inspiration pour la peinture,la sculpture, la poésie , je suis en fauteuil roulant depuis treize ans après un A V C !
Actuellement je vis dans un résidence seniors afin d’être proche de mon époux qui est en face dans un ehpad en fauteuil roulant lui aussi ayant fait un très grave A V C il a perdu toute son autonomie mais garde intact son intellect ce qui nous permet de vivre notre complicité !

Nos quatre enfants nous ont donné une grande famille Jean et moi attendons ensembles le bout du chemin main dans la main, rien ne vaut la vie elle mérite d’être vécue

S'abonner
Me notifier pour :
guest
4 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Lucienne Maville-Anku
Membre
6 mars 2021 13 h 19 min

Les frissons me parcouraient tout le corps alors que je lisais votre si beau poème. J’avais moi-aussi rêvé…
Merci, Colette.

Alain Salvador
Membre
6 mars 2021 10 h 41 min

L’avenir avec éloquence Colette, comme vous le dites… Et bonne fête à vous mon Amie💐

Plume de Poète
Administrateur
6 mars 2021 10 h 02 min

Nous avons tous des regrets Colette mais il ne faut pas regretter d’en avoir, c’est normal…