Paroles de vieil hibou (5) – Nguyen Thi Minh Hon

Vouer aux gémonies ceux qui trop fort décrient

Vos dénis de patrie, vous expose à l’envi

Aux mercenaires choisis par ceux pour qui profit

Vaut bien vos vies impies. Vos pis-allers voici

Ce qui vous vaut, pardi, d’être abattus, trahis !

 

Nguyen Thi Minh Hon

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

12 vues
Nguyen Thi Minh Hon

Nguyen Thi Minh Hon (50)

Je vis à Hanoi, au Viet Nam.
J'aime la richesse de la langue française, et jouer avec ses mots en poésie.

S'abonner
Me notifier pour :
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires