Murs de silence – Michel Leutcha

Chaque matin est une ruche de vies

il n’est jamais muet ni avare en verbe

sa voix inonde le soleil de mille rumeurs

pourquoi m’enfermer dans le cocon du silence

colosse étrange prêt à verrouiller mon destin

mon matin à moi chante le vent de la parole

oh ! ma parole ne sera jamais un tas de pierres

mais une ruche où bouillonne la vie

pourquoi fermer l’oreille aux douleurs de l’aube

aux cris des destins et des rues en crise

oh ! ma parole ne sera jamais un tas de pierres

mais l’éclat sonore de mes tamtams mettant en déroute

l’or des bassesses étouffant le chant de l’aurore

oh ! ma parole ne sera jamais un tas de pierres

foutez-moi la paix

rêveurs de silence au pied d’un volcan endormi

mes mots ont l’âme et le cœur

des murmures universels

trompettes des signes façonnant les horizons

qui ne mordent jamais aux appâts des vils honneurs

tant que la terre fera sa ronde

et que le soleil sera toujours la lampe du monde

je serai l’épée de la parole majeure

qui fait crépiter les murs du silence

 

Ngaoundéré 23 juin 2013

Michel Leutcha

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

12 vues
S'abonner
Me notifier pour :
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires