« L’homme qui fait pleurer des hommes » – Aymane Semmid

Il les est tombé sur une terre toute verdâtre, l’homme qui fait pleurer des hommes
Lui, un chérubin qui jouait un jeu de cartes, non ! Par contre ! Il jouait avec des femmes nommées des hommes
N’aie pas peur ! C’est un homme qui tue des hommes
N’aie pas peur ! C’est lui qui fait peur !
Ils sont des hermaphrodites comme ils disaient
Ils sont des grands, plutôt avec les petits, comme il disait
L’herbe disait des mots, il raconte un temps jadis où il avait des feuilles
Il raconte où les pieds chancellent, où le roi des rois faisait l’exhibition dont ils jettent l’œil
Les femmes dansaient le «Sympa », l’homme savait le noyau de cette danse
Oui ! Il les a dansé mais cette fois-ci la danse de « Shakira » telle une ambiance
Le terrain est vert plutôt rouge, il faisait pleurer ses chérubins, il faisait pleurer une ville
Ils contemplent, observent et s’exclament. Des observateurs de la création
Une symphonie universelle sortait douce et affectueuse dont Il chantait le chant d’une réclamation
La guerre de pieds surnommé « la guerre des hommes », mais seul l’homme des hommes gagnera
C’est la légende qui réussira !

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

7 vues
S'abonner
Me notifier pour :
guest
1 Commentaire
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
O Delloly
Membre
18 juin 2017 22 h 39 min

Merci pour ce texte poétique
(Il les est tombé ; je pense que “les” est de trop)
(pour corriger, publicatios, puis Tableaudebord, puis edite votre texte

cordialement
Oliver