Le Passé – Anat Léthé

Ombre écorchée vive, sombre soleil décline
Lentement vers les abysses géants et fols,
On évite la chute en ce sein, on s’envole
Loin de ce gouffre qui respire et crie famine.

Aspirant toutes choses dans son tourbillon,
Cyclone sans coeur, aveugle et pourtant seigneur,
Echapper à son sort semble un exploit vengeur
Pour nous frêles mortels aux destins inféconds.

Parfois la contemplation des oeuvres cruelles
Déposées sur son chemin aux atours tentants
Laisse songeur…Trouble leurre, piège mourant
Sur les berges de l’espérance éternelle.

Si vite il saura posséder ton avenir,
Alors oubliés les failles, les clous, les portes,
Et avant qu’aux brillants démons il ne t’emporte,
Pour ton salut ici-bas, ose le chérir…

©2018  Anat Léthé

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

28 vues
Sauvegardes Poèmes

Sauvegardes Poèmes (538)

Ce compte regroupe tous les poèmes des auteurs qui ne sont plus inscrits sur le site en tant que Membre afin de laisser une trace de leurs textes pour le plaisir des lecteurs depuis le site Plume de Poète.

S'abonner
Me notifier pour :
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires