Une main – Alix Lerman Enriquez

Ma main comme une feuille morte

perforée de silence

se déplie dans le silence de l’aube rouge,

dans le silence déchirant

du jour rose encore déhiscent.

Ma main est une aile d’oiseau

en suspens dans le ciel.

Elle se déploie,

plissée de soleil,

percée de sauge bleue

comme une branche de menthe

perforée de lumière et de regret.

Ma main

est un poisson volant

dans la mer vif-argent

comme la pointe du jour

qui s’étale sur la grève,

où s’impriment

les lignes de ma vie.

De sel et de nacre,

sur la page blanche

de mon écume,

elles s’incurvent

les lignes de ma paume

de main couleur de sable

tracant des lignes noires

d’écriture à l’encre de seiche

comme ce goémon brulé

sur la page muette de ma vie.

Lignes qu’écrivent et qu’effacent

les doigts gourds de ma main

blonde, déployée

comme une colombe

blanche, égarée

dans un ciel de silence.

©2018 Alix Lerman Enriquez

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

21 vues
Alix Lerman Enriquez

Alix Lerman Enriquez (27)

La poétesse Alix Lerman Enriquez est née à Paris le 5 mai 1972 et a déjà publié une quinzaine de recueils de poésie comme Météores ( Editions La Bartavelle 2005), A-Contre-jour (Hervé Roth Editeur 2013), Les territoires de la nuit pourpre (Do Bentzinger Editeur 2012), Herbier d’errances (Editions Flammes Vives 2016), Au-delà de la nuit (Editions Les poètes français 2016), Tessons et miroir (Editions Vox Scriba 2017). Elle est également l’auteur de proses poétiques sur le site de l’éditeur Hervé Roth et nourrit son propre blog Perles de poésie.

S'abonner
Me notifier pour :
guest
2 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Fattoum Abidi
Membre
3 avril 2018 1 h 19 min

Merci Alix pour ce beau et fin poème j’adore
mes amitiés
Fattoum.