La peur – Alain Salvador

Elle est là, elle te guette du coin de l’œil,

Ta gaieté, tu peux vite en faire ton deuil.,

Tes bateaux ivres deviendront des cercueils

Qui se fracasseront sur des écueils.

 

Autour de toi un brouillard s’installe,

Il t’étouffe entre ses grandes mains sales,

Ton univers devient vite infernal,

Ta statue n’est plus qu’une pierre tombale.

 

La peur,tu ne sais pas pourquoi elle vient ,

Elle arrive comme un meute et chiens

Affamés, que plus personne ne retient,

Et leurs crocs ne vont pas te faire du bien.

 

La peur, si elle s’installe avec la nuit,

Même le jour, sans cesse elle te poursuit,

Ton Soleil, elle le recouvre de suie,

Et violemment te jette au fond du puits.

 

Tu ne remonteras jamais à l’air,

Avec elle , ta vie n’est plus qu’un calvaire,

Elle te torture et te passe les fers,

Pour une éternité dans cet enfer.

4 1 vote
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

22 vues
Alain Salvador

Alain Salvador (255)

Je suis né en 1956, et ai toujours eu le goût pour l’écriture.
Cependant je n’ai fait aucunes études , ni de lettres ou autre chose de bien gratifiant.
Je n’ai qu’un CAP de mécanique en poche et ma vie passée en usine , ma famille avec mes trois enfants, font que depuis ma retraite, j’ai repris du temps pour me consacrer aux mots.
On pourrait dire de moi que je suis plutôt un autodidacte.
Les quelques personnes à qui je fais lire mes textes me disent que j’ai une facilité d’écriture.
A cela je leur réponds: ”ce n’est pas toujours si facile qu’il n’y paraît… ” Et pour l’orthographe, et bien je révise les règles…Il n’est jamais trop tard si l’on veut entreprendre quelque chose dans sa vie.

S'abonner
Me notifier pour :
guest
8 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Arnaud Mattei
Membre
6 juin 2021 11 h 08 min

La peur est-elle celle qui paralyse, une marâtre à dominer, une compagne de nos tourments? L’écrire est déjà la dominer

Lucienne Maville-Anku
Membre
5 juin 2021 20 h 49 min

Et cette peur, quand on parvient à l’identifier et peut la décrire comme tu le fais si bien en utilisant ces images fortes et parlantes, c’est qu’on a commencé à la dominer…et à dire non à son influence…
Pouvoir on a sur cette peur…qui vient de quelque part… Elle peut avoir sa source dans une expérience du passé…qui pourrait remonter à l’enfance.
Quand se fait la lumière
La nuit fait place au jour
La vérité libère…

Merci pour ce partage, Alain.

Mohamadine Farsi
Membre
5 juin 2021 18 h 36 min

Oui cette horrible peur lorsqu’elle vous envahit et vous détruit.
Il faut parfois un temps fou pour s’en débarrasser.
Merci cher Alain pour ce beau partage.
Passez une bonne soirée.Mohamadine.

Colette Guinard
Membre
4 juin 2021 21 h 34 min

La peur n’évite pas le danger qui est bien là ,je crois dans votre poésie! Demain sera un nouveau jour où la peur aura peut être disparue!Blanche