Délire insomniaque – Christian Satgé

 

Ô Morphée, faux-frère, je te fais confidence
Que j’aimerais goûter le repos dans tes bras,
Au sein d’une de mes nuits mais tu fuies mes draps
Depuis que tu as des rêves d’indépendance.

Je veux du sable et du roupillon, d’abondance,
Pour un soir ; je t’en prie, n’joues pas les fiers-à-bras !
Donne-moi le sommeil, en somme, vieil ingrat,
Cette chose qui, pour d’autres, est une évidence !

Ni sieste ni torpeur ne peuvent délasser
Mon corps pesant, harassé de veilles à l’excès
Car, pour moi, le vieux dodo disparu somnole

Dans les lits assoupis de quelque chiffe molle…
Ô Morphée, vieux frère, pour que je dorme, agis :
Tu sais la liturgie de la vraie léthargie !

.

© Christian Satgé – juin 2012

 

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

56 vues
Christian Satgé

Christian Satgé (834)

Obsédé textuel & rimeur solidaire, (af)fabuliste à césure… voire plus tard, je rêve de donner du sens aux sons comme des sons aux sens. « Méchant écriveur de lignes inégales », je stance, en effet et pour toute cause, à tout propos, essayant de trouver un équilibre entre "le beau", "le bon" et "le bien", en attendant la cata'strophe finale. Plus "humeuriste" qu'humoriste, pas vraiment poétiquement correct, j'ai vu le jour dans la « ville rosse » deux ans avant que Cl. Nougaro ne l'(en)chante. Après avoir roulé ma bosse plus que carrosse, je vis caché dans ce muscle frontalier de bien des lieux que l'on nomme Pyrénées où l'on ne trouve pire aîné que montagnard.

S'abonner
Me notifier pour :
guest
13 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Stéphane
Membre
4 octobre 2018 23 h 14 min

Joliment exprimé, je vous souhaite une bonne nuit.

Fattoum Abidi
Membre
2 octobre 2018 1 h 38 min

Super beau j’ai adoré ma lecture nocturne sous vos vers magiques et fins bravo Christian.

Maryse Le Lay-Jézégabel Fauconier
Membre
1 octobre 2018 13 h 24 min

Nuit sans fin pleine de tristesse
Je voudrai enfin que tu cesses
De tourmenter ainsi ma misère
Pour enfin me tourner vers la lumière
Maryse

Simone Gibert
Membre
1 octobre 2018 11 h 17 min

Bonjour ! Je vous remercie pour vos diverses appréciations, vraiment !. Je suis novice en ce qui concerne la manipulation de mon ordinateur, ce qui explique mon silence. Excusez-moi ! Simone Gibert.

ChanTal-C
Membre
28 septembre 2018 22 h 18 min

Ah ! Si Morphée pouvait répondre parfois…
Merci Christian de l’avoir ainsi tancé !!!
Très joli sonnet.
Amitié

Chantal