Cherche partenaire particulier – Anne Cailloux

Je me présente, je suis un jeune abricotier femelle, dont les fruits sont couleurs soleil, juteux à souhait. Bon on se calme les gars, je suis un abricot, mais mon histoire n’est pas sexuelle, non non non. Il me faut juste un tuteur, qui me prenne sous ses feuilles, que ses racines se mélangent aux miennes que.. Bon je me calme..

Je suis toute jeune, mes feuilles sont luisantes et douces, enfin vous voyez ce que je veux dire.. Non ? Je vous expliquerai en tête à tête, enfin, peut-être.

Bon, je recherche un partenaire particulier, oui je sais vous connaissez l’histoire, mais pas la mienne, alors posez donc vos feuilles, prenez racine à mes cotés et écoutez moi, enfin de compte c’est peut-être vous que je recherche !

J’ai déjà eu beaucoup de réponses mais peut d’élus, je vous explique pas les boulets, enfin si je vous explique.

Le premier, ne savait même pas qui il était, il répétait sans arrêt: hêtre ou ne pas hêtre, justement là était la question..

Ensuite est venu le fusain, vous voulez que je vous fasse un dessin? il payait pas de mine le jeunot, même un peu palot.

Vint ensuite l’airlande glanduleux, bon je ne suis pas nationaliste, mais avec un nom comme ça, il va juste profiter de mon abricot et c’est tout. Hors de question.

Ensuite, le bouleau c’est présenté, mais pas envie de me tuer la santé avec lui. Fatiguée rien qu’à le regarder.

Après, vint le chêne, dur comme du bois. Pas ma came.

le jonc, dur de la feuille, obligé de crier sans arrêt et un peu vulgaire, il voulait que je … le jonc. Non mais ! Un peu de respect.

 

Après ce fut le bouquet ; un petit jeune bien costaud qui se prenait pour je ne sais qui. Fagus sylvatica dawych, je lui ai dit : tu es un hêtre comme les autres mon vieux, allez oust dehors.

Plus tard, un vieux beau du nom d’épinette . Té pas possible il vient de Marseille celui là ! Pas envie de faire des allez et retour.

Puis un peuplier, heu, comment vous dire… Il me faut du plus grand, du … enfin… Bref.

Arrive alors le houx qui se présente et me dit je suis le houx houx houx

et moi pendant dix minutes je réponds là là là. Même pas il savait où ! Ni comment d’ailleurs.

Vint ensuite la cerise sur le gâteau, le cactus qui me dit ; vient donc te frotter à moi petit abricot, je répond du tac au tac ; Non mais moi je ne fais pas dans le SM.

Puis, le saule pleureur, dépriment le mec…

Le Sequoia. Pas envie de passer ma vie entière avec lui, pour mourir avec certitude, avant lui. Je lui ai donc dit : séquoia le problème ?

Le sapin, heu, je ne suis pas encore morte.

La vigne qui me prends pour Eve.

L’érable qui me dit; un nouveau feuillage ça te branche ? Quelle boulet celui là !

Le noyer, cyprès de moi  que je sais plus.

Et le dernier l’ébène, trop dur, trop grand , pas pour moi.

Un autre qui ne savait même pas son nom ; j’ai dis vient si tu es un orme. Non mais je ne mange pas de ce pin là.

Mais mon préféré c’est l’olivier je crois, il vient de Grèce il sent bon les îles.

Mais je reste ouverte à toutes propositions, si peu que vous avez du charme. Ha une dernière chose importante,

Tant qu’il y a de la sève, l’arbre ne tombe pas.

 

©Anne Cailloux

 

 

 

 

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

53 vues
Anne Cailloux

Anne Cailloux (304)

Depuis ma naissance, je fus autodidacte et trop rêveuse.
Spécialiste dans l'art thérapie et les maladies neurodégénératives, j’essaie de retenir le temps des autres et du mien.. Quelques diplômes, une passion pour l'art et les poètes. J'ose dormir avec Baudelaire.
Je suis une obsédée textuelle . Je peins, je crée et maintenant j’écris. Je remets cent fois mon ouvrage pour me corriger. De quinze fautes par lignes je suis passée à quinze lignes pour une faute... Deux livres en préparation et peut-être un recueil de poèmes, si Dieu veut.Anne

Je suis une junky des mots..

S'abonner
Me notifier pour :
guest
14 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Fattoum Abidi
Membre
18 novembre 2018 20 h 31 min

Bravo Anne c’est agréable à vous lire
Douce soirée
Amitiés
Bises
Fattoum.

Simone Gibert
Membre
18 novembre 2018 12 h 43 min

Eh bien, Anne ! Vous nous faîtes défiler là toute une forêt, avec humour et vivacité ! Bravo !

Invité
18 novembre 2018 9 h 25 min

On s’enracinerait à l’ombre de votre oeil acéré et si virevoltant. Votre humour est une brise revigorante. Merci.

Invité
18 novembre 2018 8 h 50 min

J’ai adoré ma lecture, merci

Christian Satgé
Membre
18 novembre 2018 6 h 26 min

Excellent texte tout en finesse et en impertinence avec juste ce qu’il faut d’humour pour en faire un vrai sketch à succès.0 savourer sans modération. Merci et bravo pour ce partage…

O Delloly
Membre
17 novembre 2018 23 h 13 min

c’est très cool, rempli d’humour et de osés cachés.. c’est u petit trésor qu’il ne faut pas goûter, juste dévorer
Merci