ANIMA de BADAR

12552612_1733694696845843_2392836392060481649_n

— ANIMA —de BADAR . 01 / 2016.
.
Je voudrais être moi, j’en ai le droit je crois ;
Écrire et dessiner, vivre, rire, chanter.
Ô ! Peindre avec émoi, faire des mots de roi ;
Regarder, observer, mes pinceaux vont crier .

Je veux lire la vie, l’aimer à l’infini
Colorer mon tableau, le monde sera beau.
Stylo en symphonie, tous les mots sont jolis.
Je prends donc mon bateau et vogue en paix sur l’eau.
.
Mes mots sont en couleur, ils ont une bonne odeur.
Ma toile à sa façon, me donne bien raison.
Osmose de bonheur et tout devient ardeur .
Mon imagination se pointe à l’horizon.
.
J’aperçois le soleil, c’est l’heure du réveil.
Magie sur la terre, adieu dame misère.
Quel doux parfum de miel…fleure sur notre ciel.
Bel oiseau dans les airs, chante com’ Baudelaire.
.
Finie la poésie, je reviens à la vie .
Pinceau chante la pluie, toi stylo pleure et crie !
Poète tes yeux ne sont plus chaleureux,
Ferme ton écritoire , mets tout dans le tiroir.
.
Tous droits réservés © BADAR 01/2016.

.

Un grand merci à https://www.facebook.com/plumes-et-pinceaux-252684771419839/  plumes-et-pinceaux pour l’emprunt de son logo.

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

2 vues
S'abonner
Me notifier pour :
guest
1 Commentaire
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Brahim Boumedien
Membre
29 février 2016 16 h 08 min

Lorsque l’imagination “prend le large”, c’est une évasion qui fait du bien pour mieux affronter la réalité lorsqu’on revient sur terre. Merci, pour ce généreux partage !