Accord entre dedans et dehors !! – Ilef Smaoui

Oui j’adore toute harmonie
Qui rend chose abonnie
Qui crée la belle cérémonie
Où y a pas une zizanie

Oui j’ai horreur de la tyrannie
Et de toute sa colonie
Que le monde en soit assaini
Pour voir humanité unie

Oui je suis épatée par le génie
Surtout celui défini
Par coeur sa belle symphonie
Avec sa synchronie

Oui je n’aime pas toute l’ironie
Qui valeurs les renie
Où on croit voir la justice finie
Plus de vérité au phonie

Oui je raffole des pages jaunies
Des livres des décennies
Sans qu’on les change remanie
J’aime leur compagnie

Je n’aime pas qu’on se rembrunit
Mais de sourires muni
De colories de bonnes euphonies
D’amour de paix garnis

ILEF LE 31 / 3 / 2015

Accord entre dedans et dehors ....</p>
<p>Oui j'adore toute harmonie<br />
Qui rend chose abonnie<br />
Qui crée la belle cérémonie<br />
Où y a pas une zizanie </p>
<p>Oui j'ai horreur de la tyrannie<br />
Et de toute sa colonie<br />
Que le monde en soit assaini<br />
Pour voir humanité unie </p>
<p>Oui je suis épatée par le génie<br />
Surtout celui défini<br />
Par coeur  sa belle symphonie<br />
Avec sa synchronie </p>
<p>Oui je n'aime pas toute l'ironie<br />
Qui valeurs les renie<br />
Où on croit voir la justice finie<br />
Plus de vérité au phonie</p>
<p>Oui je raffole des pages jaunies<br />
Des livres des décennies<br />
Sans qu'on les change remanie<br />
J'aime leur compagnie </p>
<p>Je n'aime pas qu'on se rembrunit<br />
Mais de sourires muni<br />
De colories de bonnes euphonies<br />
D'amour de paix garnis</p>
<p>ILEF LE 31 / 3 / 2015
0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

4 vues
Ilef Smaoui

Ilef Smaoui (1)

Je m’appelle Ilef Smaoui née Gouiaa , dés mon jeune âge j’étais fort romantique , je buvais tout ce qui est poétique , j’ai commencé à écrire mes propres poèmes à l’âge de quinze ans , j’avais cet amour dans le sang …A vingt trois ans mère de deux enfants et une maitrise d’études supérieures à terminer je n’ai pas eu le temps d’écrire mais je continuais à lire énormément …J’ai eu mon troisième enfant je me suis oubliée complètement tout mon bonheur était de l’entourer étroitement …Le jour où il est parti en Russie pour faire ses études en pharmacie une partie de mon cœur était avec lui …Tellement chagrinée la plume a repris la poésie et le premier poème était pour lui …Puis je suis entrée dans le monde virtuel qui a ranimé mon réel , le cœur poète a commencé à décrire son arc-en-ciel et tout son essentiel ….

S'abonner
Me notifier pour :
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires