Une semaine qu’on découvre elle veut que ses portes on les ouvre ! – ILEF SMAOUI –

Cette semaine on ouvre une à une ses portes
Il ne peut être que bénéfique ce qu’elles apportent
Il ne peut être que magnifique là où elles nous emportent

On ouvre la superbe porte du pardon
Pour laver toute trace du goudron
Qui sent très mauvais dedans

On ouvre la bonne porte de la charité
Elle aidera à réduire toute sorte de pauvreté
Elle offrira à quelques personnes félicité

On ouvre la fameuse porte de l’humilité
On laissera partir ce grand défaut qui est la vanité
On respirera on vivra on sourira avec simplicité

On ouvre la grande porte de la tolérance
Pour diminuer ainsi le lourd poids de l’ignorance
Pour mettre l’accent sur la richesse de la différence

On ouvre la merveilleuse porte de la paix
Celle qui incite à enterrer fusils et épées
Celle qui laisse chacun tranquille faire ce qui lui plait

On ouvre la seule et unique porte de la vie
Celle qui malgré ses visages durs nous ravit
Celle qui est courte alors qu’on la mène selon nos envies

On ouvre la généreuse porte de la civilisation
Celle qui donne au respect de l’humanité autorisation
Celle qui apporte à l’éducation sa cotisation

On ouvre la faramineuse porte de l’amour
Celle qui réveille ensoleille émerveille nos jours
Celle qui demeure le bonheur sans pareil pour toujours

12fdf4ef2dcd719cf9ff4a8136ff8798

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

9 vues
Ilef Smaoui

Ilef Smaoui (1)

Je m’appelle Ilef Smaoui née Gouiaa , dés mon jeune âge j’étais fort romantique , je buvais tout ce qui est poétique , j’ai commencé à écrire mes propres poèmes à l’âge de quinze ans , j’avais cet amour dans le sang …A vingt trois ans mère de deux enfants et une maitrise d’études supérieures à terminer je n’ai pas eu le temps d’écrire mais je continuais à lire énormément …J’ai eu mon troisième enfant je me suis oubliée complètement tout mon bonheur était de l’entourer étroitement …Le jour où il est parti en Russie pour faire ses études en pharmacie une partie de mon cœur était avec lui …Tellement chagrinée la plume a repris la poésie et le premier poème était pour lui …Puis je suis entrée dans le monde virtuel qui a ranimé mon réel , le cœur poète a commencé à décrire son arc-en-ciel et tout son essentiel ….

S'abonner
Me notifier pour :
guest
2 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Brahim Boumedien
Membre
7 novembre 2016 13 h 59 min

Toutes ces portes, chère amie, donnent sur une merveilleuse grande et belle porte : celle du coeur :qui éloigne le malheur, regorge de bonheur et cicatrise la douleur ! Merci, Ilef, pour ce partage enchanteur !