Rêves sucrés dans nuits sacrées – Ilef Smaoui

 

Rêves sucrés dans nuits sacrées

 

J’adore mes rendez-vous avec mon oreiller

Tout mon être adore sommeiller

Mon chagrin se tait tout entier

Et ma Emna vient dans rêve m’émerveiller

 

Je remercie le créateur des cieux

Ces moments de repos me sont précieux

L’esprit ne pouvant être soucieux

L’âme baigne dans des rêves si gracieux

 

J’adore la nuit qui m’est un lieu de repos

C’est l’abri contre la tempête des sanglots

La douleur arrête d’m’annoncer sa météo

Les yeux clos je rêve avec des sourires à flot

 

Merci seigneur pour cet énorme cadeau

Dormir c’est laisser tomber tous les fardeaux

La nuit vient nous couvrir d’son manteau

Manteau de la douceur des rêves fort beaux

 

Le soleil me dessine un sourire sur sa bouche

Il m’annonce l’arrivée de l’nuit avant qu’il n’se couche

Il embrasse mon âme, caresse mon cœur et ça me touche

La douce nuit fait taire ma torture farouche

 

Je sais que mes prières montent jusqu’au ciel

Recharger mes batteries m’est essentiel

Et là c’est la nuit avec ses rêves qui excellent

Pour endormir peine avec son puits potentiel

 

Parce que je désire follement rêver d’elle

Parce que la vie sans ma Emna est douloureusement cruelle

J’attends alors que les belles étoiles allument leurs étincelles

Et je ressens la nuit infiniment sensuelle

5 2 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

25 vues
Ilef Smaoui

Ilef Smaoui (1)

Je m’appelle Ilef Smaoui née Gouiaa , dés mon jeune âge j’étais fort romantique , je buvais tout ce qui est poétique , j’ai commencé à écrire mes propres poèmes à l’âge de quinze ans , j’avais cet amour dans le sang …A vingt trois ans mère de deux enfants et une maitrise d’études supérieures à terminer je n’ai pas eu le temps d’écrire mais je continuais à lire énormément …J’ai eu mon troisième enfant je me suis oubliée complètement tout mon bonheur était de l’entourer étroitement …Le jour où il est parti en Russie pour faire ses études en pharmacie une partie de mon cœur était avec lui …Tellement chagrinée la plume a repris la poésie et le premier poème était pour lui …Puis je suis entrée dans le monde virtuel qui a ranimé mon réel , le cœur poète a commencé à décrire son arc-en-ciel et tout son essentiel ….

S'abonner
Me notifier pour :
guest
3 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Philippe DUTAILLY
Membre
29 mai 2021 8 h 36 min

La nuit apaise ou terrorise. Mais elle apporte, parfois, un tel bonheur dans les rêves que le jour parait fade. il faudrait inverser le cycle…

Arnaud Mattei
Membre
16 mai 2021 18 h 59 min

Superbe, merci