Quand mondialisation devient synonyme d’abdication-Brahim Boumedien

Mais où est donc cette mondialisation tant vantée en ces temps d’apocalypse ?

 

Regardez, je suis belle

Je permets de rêver

Vous voyez, je suis celle

Qui  vous fait saliver

 

Aux quatre coins du monde

On m’a longtemps vantée

Plus que la Joconde

Je suis sollicitée

 

J’use du fardage

Pour faire sensation

Je cache mon âge

En quête de tentation

 

Mon nom est très joli

Oui, Mondialisation

Et ma petite chérie

La Globalisation

 

Un miroir aux alouettes

Voilà ce que je suis

Mes souteneurs en fête

Cueillent déjà les fruits…

B.Brahim

 

 

0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

27 vues
Brahim Boumedien

Brahim Boumedien (279)

- Diplômé de l'Ecole Normale Nationale d'El-Harrach - Formateur (Education Nationale et Formation professionnelle) - Ancien professeur de Techniques de gestion et de Techniques d'Expression - Ancien professeur à l'ENNET - Ancien directeur de collège. S'occupe actuellement de recherche pédagogique (lutte contre l'analphabétisme, en particulier)
Site Web : http://pedagotec.e-monsite.com

S'abonner
Me notifier pour :
guest
3 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Simone Gibert
Membre
6 avril 2020 18 h 59 min

Merci Brahim pour ce texte joli et réaliste, Ô combien ! Bien amicalement.

Christian Satgé
Membre
6 avril 2020 8 h 25 min

Bien vu et mieux dit encore. Un fléau qui se cache sous les aspects d’une beauté… Faisons donc attention à toutes le Pandore et autres Eve. Amicalement…