La musique et la vie ! – Ilef Smaoui

Dans la musique
Il y a une octave
Qui sépare deux notes identiques
Plus ou moins graves

Dans la vie
Il y a des entraves
Qui séparent deux similaires avis
Les deux sont braves

Les notes musicales sont variantes
La ronde la blanche la noire la croche
Qui indiquent des durées différentes
De la courte à la longue sonne la cloche

Chaque journée vécue est spéciale
Elle porte la couleur noire ou couleur blanche
Les journées leurs durées sont égales
Mais certaines on les sent courtes tel dimanche

Un morceau de musique sans son est le silence
Il y a sept figures de la pause au soupir
Il n y a la pause et demi pause sans résonance
Il y a les divers soupirs pour se ressortir

Les jours connaissent repos après souffrance
Puis se reprennent pour nouveau plaisir
Il y a silence pour un souffle qui fera alliance
Avec un présent à vivre un présent à saisir

La lecture de la partition se fait à partir de clés
La clé de sol la clé de fa et la clé d’ut
La partition se joue avec ces clés rassemblées
Les instruments nous disent alors chut

Chacun de nous a sa clé personnelle
Non d’une porte non d’un coffre mais plutôt celle
Qui ouvre une félicité universelle
Celle de l’âme cœur esprit et ce qui en ruisselle

Les altérations modifient le son d’une note
Le dièse le bémol le bécarre
Elles changent les sons et sitôt les adoptent
Le piano la flûte ou la guitare

Les émotions colorent nos heures jours et mois
De rires de sourires de pleurs de sanglots
Des émois des désarrois des effrois et des joies
Qui sont traduits par des dires par des mots

Dans la musique
Il y a notre vie
Elle est mélodique mélancolique
Pleure ou sourit

Toute notre vie
Est partition
Chaque jour ses notes on les écrit
Sans répétition

Photo de Ilef Smaoui.
0 0 votes
NOTER LE TEXTE

Nombre de Vues:

8 vues
Ilef Smaoui

Ilef Smaoui (1)

Je m’appelle Ilef Smaoui née Gouiaa , dés mon jeune âge j’étais fort romantique , je buvais tout ce qui est poétique , j’ai commencé à écrire mes propres poèmes à l’âge de quinze ans , j’avais cet amour dans le sang …A vingt trois ans mère de deux enfants et une maitrise d’études supérieures à terminer je n’ai pas eu le temps d’écrire mais je continuais à lire énormément …J’ai eu mon troisième enfant je me suis oubliée complètement tout mon bonheur était de l’entourer étroitement …Le jour où il est parti en Russie pour faire ses études en pharmacie une partie de mon cœur était avec lui …Tellement chagrinée la plume a repris la poésie et le premier poème était pour lui …Puis je suis entrée dans le monde virtuel qui a ranimé mon réel , le cœur poète a commencé à décrire son arc-en-ciel et tout son essentiel ….

S'abonner
Me notifier pour :
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires